Brevets : la France bien placée pour la "4ème révolution industrielle" !

Brevets : la France bien placée pour la "4ème révolution industrielle" !©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 11 décembre 2020 à 08h08

L'Allemagne est en tête en Europe, devant le Royaume-Uni, pour les technologies qui concernent les objets connectés intelligents et englobent l'Internet des objets, le big data, la 5G et l'intelligence artificielle (IA).

L'Allemagne est en tête en Europe, devant le Royaume-Uni, pour les technologies qui concernent les objets connectés intelligents et englobent l'Internet des objets, le big data, la 5G et l'intelligence artificielle (IA).

L'innovation dans les technologies de la quatrième révolution industrielle (4RI) a accéléré fortement ces dix dernières années. Ces technologies concernent les objets connectésintelligents et englobent l'Internet des objets, le 'big data', la '5G' et l'intelligence artificielle (IA).

Entre 2010 et 2018, les demandes de brevet au niveau mondial ont bondi à un taux annuel moyen de près de 20%, soit près de cinq fois plus vite que la moyenne de tous les domaines technologiques, selon une étude de l'Office européen des brevets (OEB).

L'étude révèle que près de 40.000 nouvelles FBI ont été déposées pour ces technologies rien qu'en 2018. Cela signifie qu'elles représentaient plus de 10% de l'ensemble de l'activité brevets dans le monde cette année-là...

Merci la 5G !

D'après l'OEB, l'innovation "a connu un essor particulier dans les domaines de la connectivité et de la gestion des données... Avec près de 14.000 FBI en 2018, et une croissance annuelle de 26,7% depuis 2010, la connectivité, qui comprend les protocoles ainsi que la communication à courte et longue distance, est le plus vaste de tous les domaines technologiques analysés".

Cette progression impressionnante est largement due au développement de la 5G, qui favorisera le déploiement massif des technologies 4RI.

Les Etats-Unis en tête

Sans surprise, les Etats-Unis sont confirmés comme leader mondial, représentant environ un tiers de toutes les inventions entre 2000 et 2018, contre environ un cinquième pour l'Europe et le Japon.

Les Etats-Unis ont même renforcé leur avance en matière de demandes de brevet dans le monde depuis 2010, avec une croissance annuelle moyenne de 18,5% , ce qui est plus rapide que l'Europe et le Japon (taux de croissance annuel moyen de 15,5% et 15,8% respectivement sur la même période).

Partant de niveaux très bas à la fin des années 2000, l'activité d'innovation de la Chine et de la Corée du Sud a augmenté à un rythme très élevé (affichant une croissance annuelle moyenne de 39,3% et 25,2% respectivement, de 2010 à 2018).

La France sur le podium en Europe

En Europe, l'Allemagne a produit à elle seule 29% de tous les brevets relatifs à la 4RI générés par des entreprises et des inventeurs européens entre 2000 et 2018, soit plus du double de la contribution du Royaume-Uni (14,3%) et de la France (12,5%). Toutefois, la croissance moyenne de l'innovation liée à la 4RI dans ces trois pays au cours de la dernière décennie a été bien inférieure à la moyenne mondiale (de 19,7%).

Qui commande ces brevets ? Le classement est mené par les sociétés sud-coréennes Samsung et LG, et comprend également quatre sociétés américaines (Qualcomm, Microsoft, Intel et Apple), deux sociétés européennes (Ericsson et Nokia), une japonaise (Sony) et une chinoise (Huawei).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.