Brexit : des annonces attendues vendredi matin depuis Bruxelles

Brexit : des annonces attendues vendredi matin depuis Bruxelles©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 23h10

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, fera une déclaration à la presse sur le Brexit ce vendredi matin à 07H50 à Bruxelles, a annoncé jeudi soir l'institution européenne sur son compte Twitter. Pour l'instant, aucun précision n'a été donnée sur la teneur de cette intervention...

"Avec moins d'une semaine avant le Conseil (sommet) de l'UE, M. Tusk présentera une mise à jour de la situation sur le Brexit dans ce contexte, quel qu'il soit demain matin" (vendredi), a indiqué une source européenne à l'agence 'AFP'.

Selon un responsable irlandais cité jeudi soir par l'agence 'Reuters', l'Irlande et la Grande-Bretagne seraient "très proches" d'un accord sur la frontière irlando-britannique dans le cadre des négociations sur le Brexit.

La livre sterling en hausse jeudi soir, dans l'espoir d'un accord

"Je pense que nous allons travailler les prochaines heures avec le gouvernement britannique pour boucler cela. Je parle en heures car je pense que nous sommes très proches", a ajouté ce responsable. De son côté, le porte-parole en chef de la Commission européenne a affirmé que les négociations sur le Brexit "progressent et vont continuer dans la nuit de jeudi à vendredi".

Sur les marchés financiers, la livre sterling a bondi jeudi soir, gagnant 0,6% face au dollar à 1,3475$ dans les échanges entre banques à New York, les cambistes spéculant sur l'annonce d'un accord, vendredi matin, sur les modalités du Brexit.

La future frontière irlandaise, enjeu-clé des négociations

Lors d'une réunion, lundi, entre le président de la Commission européenne Jean-Caude Juncker et la première ministre britannique Theresa May, des progrès avaient été réalisés sur les trois sujets phares (facture du Brexit, droits des expatriés et frontière irlandaise) mais la conclusion d'un accord avait finalement buté sur la question irlandaise...

Les gouvernements britannique et irlandais étaient en effet parvenus à un compromis mais le DUP, parti unioniste nord-irlandais sur lequel la Première ministre Theresa May s'appuie pour disposer de la majorité à la Chambre des communes, y a opposé son veto. Depuis, les parties ont repris les négociations, sous la pression de Bruxelles, à l'approche du Conseil européen de 14 et 15 décembre.

Report problématique

Ce sommet est crucial pour Londres car à cette occasion, les dirigeants européens doivent décider si les conditions sont remplies pour passer à la seconde phase du Brexit, à savoir la négociation des futurs accords commerciaux qui lieront le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Un report de cette "Phase 2" serait problématique pour le Royaume-Uni... Les entreprises britanniques souffrent des incertitudes concernant l'après-Brexit, dont la date a été fixée au 29 mars 2019. Sans accord le 15 décembre, l'ouverture de la phase 2 risque de prendre des mois de retard et fait courir le risque d'une séparation sans accord commercial ("Brexit dur").

 
1 commentaire - Brexit : des annonces attendues vendredi matin depuis Bruxelles
  • avatar
    chti74 -

    par un Brexit dur .... larguons les amarres ! Il n'y a aucune concession à faire à un pays qui renie unilatéralement l'union des pays européens !!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]