Brexit : le commerce entre le Royaume-Uni et l'UE a chuté en janvier

Brexit : le commerce entre le Royaume-Uni et l'UE a chuté en janvier
Londres Big ben Royaume-Uni Grande-Bretagne

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 12 mars 2021 à 17h59

Les exportations britanniques vers l'UE, excluant l'or non monétaire et autres métaux précieux, ont chuté de 40,7% en janvier par rapport à décembre.

Les exportations britanniques vers l'UE, excluant l'or non monétaire et autres métaux précieux, ont chuté de 40,7% en janvier par rapport à décembre.

Les échanges commerciaux du Royaume-Uni avec l'Union européenne ont fortement baissé au cours du mois de janvier, le premier depuis le départ britannique de l'UE, avec les restrictions sanitaires liées à l'épidémie de coronavirus.

Les exportations britanniques vers l'UE, excluant l'or non monétaire et autres métaux précieux, ont chuté de 40,7% en janvier par rapport à décembre, montrent les chiffres publiés vendredi par l'Office national de la statistique (ONS) britannique. Les importations ont plongé de 28,8%, ce qui constitue un autre record.

Dur à quantifier

L'ONS a indiqué que la pandémie de coronavirus, qui a poussé la Grande-Bretagne a introduire des mesures de confinement en janvier, a rendu difficile la quantification de l'impact du Brexit sur les nouvelles dispositions douanières. Il a relevé aussi des changements dans la collecte des données.

"Les données externes suggèrent qu'une partie du ralentissement des échanges de marchandises au début de janvier 2021 pourrait être attribuable aux perturbations causées par la fin de la période de transition", a cependant reconnu l'ONS.

Stock de marchandises

De nombreuses entreprises ont aussi stocké des marchandises fin 2020 dans l'anticipation du Brexit, ce qui a explique également la faiblesse des échanges en janvier.

Le commerce des produits chimiques a été particulièrement réduit, reflet de la fin de la ruée vers les stocks de produits pharmaceutiques avant le terme de la période de transition du Brexit, le 31 décembre 2020, a déclaré l'ONS.

L'ONS a également observé que les exportations de denrées alimentaires et d'animaux vivants vers l'UE, notamment les crustacés et les poissons, avaient chuté de 64%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.