Brexit : les douaniers poursuivent leur "grève du zèle"

Brexit : les douaniers poursuivent leur "grève du zèle"
Eurostar opérateur logo train tunnel Manche

Boursier.com, publié le jeudi 07 mars 2019 à 15h44

Les agents des douanes du port de Calais et du tunnel sous la Manche sont en grève depuis lundi, provoquant des perturbations sur les autoroutes dans le Nord, et des retards sur les Eurostar.

Le mouvement dure depuis quatre jours dans les Hauts-de-France... Les agents des douanes du port de Calais et du tunnel sous la Manche protestent contre leurs conditions de travail, en particulier dans la perspective du Brexit. La "grève du zèle" (avec des contrôles renforcés qui ralentissent le trafic) a commencé lundi avec des opérations dans les ports de Calais et Dunkerque et à l'entrée de l'Eurotunnel, provoquant de longues files d'attente de poids lourds.

La circulation était très perturbée jeudi sur l'A16, l'A26 et l'A25, selon 'La Voix du Nord'. Plusieurs trains assurant la liaison entre Paris et Londres ont également subi des retards, avec des files d'attente plus longues qu'à l'ordinaire dans la gare du Nord à Paris et, de ce fait, des retards de trains Eurostar allant parfois jusqu'à deux heures, dans le sens Paris-Londres.

Surcharge de travail avec le Brexit

Les cinq organisations représentatives - CFDT-CTFC, CGT, FO, Solidaires et Unsa - dénoncent un manque d'effectifs et de moyens et plus globalement des conditions de travail qui, selon eux, ne feront qu'empirer. ils évoquent notamment la surcharge consécutive à la sortie programmée du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, recevra les représentants des syndicats représentatifs en début de semaine prochaine, "dès lors que tout sera rentré dans l'ordre", a-t-on appris mercredi auprès de son cabinet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.