Brexit: May estime que rien ne pourra faire "dérailler" son gouvernement

Brexit: May estime que rien ne pourra faire "dérailler" son gouvernement

La Première ministre Theresa May arrive à un Sommet à Bruxelles, le 14 décembre 2017

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 17 décembre 2017 à 12h48

La Première ministre britannique Theresa May a assuré dimanche que rien ne pourrait faire "dérailler" son gouvernement, qui se prépare désormais à négocier une période de transition et un futur accord commercial avec l'UE, bien que des divergences soient encore apparues entre ses ministres.

Forte de l'accord validé vendredi par les dirigeants européens sur la première phase des négociation du Brexit, Theresa May a enfoncé le clou dans une tribune publiée par le Sunday Telegraph: "Nous avons montré que les sceptiques avaient tort", écrit-elle, "rien ne nous fera dérailler de notre mission fondamentale" de concrétiser le retrait du Royaume-Uni de l'UE.

La cheffe du gouvernement a annoncé que les discussions sur le période de transition allaient commencer "immédiatement". Une réunion sur le sujet doit se tenir lundi entre plusieurs ministre, avant d'être élargie mardi à l'ensemble du gouvernement.

L'exécutif n'a toujours pas défini officiellement sa position, alors que les discussions avec Bruxelles doivent débuter en janvier.

Theresa May a tenté de rassurer les partisans du retrait de l'UE, avec des termes très généraux : avec le Brexit, le pays reprendra "le contrôle de ses frontières" et pourra "établir ses propres lois".

Une sortie qui fait notamment suite à l'annonce faite la veille par Phillip Hammond, le ministre des Finances, partisan d'une sortie en douceur, qu'un accord entre Londres et Bruxelles sur une période de transition maintiendrait "le statu quo".

Signe que le sujet reste sensible au sein du gouvernement, le ministre des Affaires étrangères Boris Johnson est monté au créneau dimanche pour exiger que le Royaume-Uni ne devienne pas un "État vassal" de l'UE, et a réclamé une vision "nouvelle et ambitieuse".

"J'ai une grande idée en tête", a déclaré Boris Johnson, partisan d'une rupture radicale avec l'UE, au Sunday Times. "Je vais écrire un projet pour un Brexit libéral, c'est ce qu'il faut pour les gens qui croient en la liberté", a-t-il expliqué.

 
6 commentaires - Brexit: May estime que rien ne pourra faire "dérailler" son gouvernement
  • avatar
    ajlbn -

    Accès à la location : les personnes d'origine africaine ou maghrébine discriminées


    Statut : refusé

    Il y a 5 heures


    La cellule de réponses formatées qui ne fait que répéter ce que d'autres disent, fricote largement avec la xénophobie et le racisme. Mais c'est surement autorisé. Les marchands de sommeil et les propriétaires racistes ont toujours existé. A une époque on entendait les mêmes propos pour les "ritals", les "Portos", les "Polaks", les "Espingouins", les "Jaunes", qui étaient si bien accueillis dans notre beau pays des Droits de l'Homme, que les insultes fusaient. Ils étaient relégués et discriminés, comme maintenant, envers les Africains, et autres migrants.
    A parier que dans les rangs de ceux qui aujourd'hui rejettent les "différents", il se trouve des descendants des migrants d'hier. Vérifiez dans votre généalogie. C'est le syndrome du cowboy: pas au bout de mon champ, et le dernier arrivé ferme la porte derrière lui...
    19 - compteur des fois refusé - repassé
    Impossible de répondre sur ce sujet bloqué à 110 commentaires, et "gelé" - le lien REAGIR est inerte et impossible de faire des commentaires pour la même raison. Une nouvelle forme de censure ou un problème technique bien pratique?

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi

    référence à l'article : Macron : six réformes sociales en 18 mois
    Statut : refusé Il y a 6 minutes le 17 12 2017 à 16 38



    une récente enquête classe la France en tête des enfers fiscaux européens : c'est pour quand la diminution des dépenses publiques ?

    c'est pas le tout de faire comme si on révolutionnait en transférant des charges aux collectivités et en laissant les structures de dépenses intactes.

    Quel Français peut constater des diminutions de ses impôts et taxes ?

  • avatar
    keskildi -

    JON-DE-LIONNE
    TROLL a dégager par la modération

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi

    référence à l'article : La cote de popularité d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe en hausse
    Statut : refusé Il y a 14 minutes
    le 17 12 2017 à 13 15

    Sachant que 80 % des sondages sont avant tout du trucage, on mesure tout de suite la crédibilité des outils de la méthode Coué !
    Encore un peu et les commentateurs des sondages vont dire qu'en s'appuyant sur des chiffres scientifiques, etc etc etc et donc que l'étude est fondée !
    Ils utilisent des ficelles grosses comme le monde et dire que ça marche encore et que la lessive lave plus balnc que blanc et tout ça et tout ça !

    Ils ont une telle aisance dans les truisme, qu'ils expliqueraient de la même façon qu'en plongeant les mains dans l'eau bouillante, la température ressentie est proche de zéro !

    avatar
    JON-DE-LIONNE -

    et bien écoutez mafioso , je ne sais que vous dire si vos délires, votre méchanceté et vos injures vous reprennent.

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article : Millas, le traumatisme
    Statut : refusé Il y a 12 minutes
    le 17 12 2017 à 13 08


    comme le dit Edouard Philippe (à propos des voitures) : à titre personnel et compte tenu des accidents de trains, il faut diminuer leur vitesse à 80 Km ./ h.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]