Bridgestone ferme finalement son site de Béthune

Bridgestone ferme finalement son site de Béthune©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 12 novembre 2020 à 14h23

Fin de partie, malgré les propositions des élus et du gouvernement, qui veut encore trouver un repreneur. Plus de 860 salariés sont concernés.

Bridgestone déclare finalement forfait, malgré les propositions du gouvernement... Le manufacturier de pneus a décidé de se retirer de son site de Béthune (Pas-de-Calais), a annoncé jeudi la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher, qui entend poursuivre les efforts pour trouver un repreneur.

"Bridgestone a fermé la porte, Bridgestone quitte le site de Béthune mais nous nous serons là au côté des salariés pour trouver les meilleures solutions possibles", a déclaré la ministre à l'issue d'une nouvelle réunion de travail sur place avec des représentants de la direction, des syndicats et des élus locaux.

863 salariés concernés

Le groupe japonais a annoncé en septembre la fermeture du site, qui emploie 863 salariés. Il affirme que le projet de cessation totale d'activité est "la seule option qui permettrait de répondre à la surcapacité de production structurelle de Bridgestone et donc de sauvegarder la compétitivité de ses opérations en Europe".

Le gouvernement et les élus locaux ont tenté de monter un plan alternatif. L'Etat, a ajouté Agnès Pannier-Runacher, va travailler sur des possibilités de reprise du site et sur une amélioration du plan social préparé par le groupe japonais.

"Nous allons nous battre pour ce que ce site reste industriel et nous battre pour que chacun des salariés, chacune des familles qui sont aujourd'hui en situation de difficulté puisse trouver une solution", a dit la ministre.

Un repreneur ?

Le gouvernement entend aussi travailler pour tenter de trouver un repreneur pour le site du Pas-de-Calais.

Parmi les pistes possibles, Agnès Pannier-Runacher a relevé que l'usine de Béthune pourrait accueillir des activités d'avenir comme la batterie électrique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.