Bridgestone : l'Etat se mobilise pour accompagner le reclassement des salariés de Béthune

Bridgestone : l'Etat se mobilise pour accompagner le reclassement des salariés de Béthune©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 16 décembre 2020 à 07h39

En parallèle des démarches de recherche de repreneurs...

Afin de contribuer au reclassement individuel des 863 salariés de Bridgestone sur le territoire de Béthune, l'Etat a lancé vendredi dernier, à la sous-préfecture de Béthune, une plateforme territoriale "Action pour l'Emploi". Pilotée par les services de la DIRECCTE Hauts-de-France, son rôle sera de trouver des solutions d'emploi ou de formation pour les salariés, en mobilisant les acteurs locaux et les entreprises du territoire.

Cette plateforme réunit l'Etat, les principaux acteurs locaux de l'emploi et du tissu économique (Pôle Emploi, la CCI, l'ANACT, l'AFPA), des cabinets de reclassement (Anthéa et Tingari), les antennes locales des organisations patronales et des groupements d'entreprises (MEDEF, GIEQ, Alliance Emploi).

Sa mission est de démultiplier les chances de recrutement des salariés de Bridgestone en mettant tous les acteurs autour de la table en particulier les entreprises qui ont des besoins de recrutement ; Collectant les offres d'emploi disponibles à court et moyen terme ; Identifiant les besoins de formation des salariés et engageant les actions de formation ; Organisant des évènements de type "job dating".

Première réunion

La première réunion qui s'est tenue vendredi a permis de lancer cette collaboration et de réfléchir à la manière de bâtir des parcours d'insertion et de qualification pour les salariés de l'entreprise ou de sous-traitants dont l'emploi est menacé...

Des entreprises qui sont à la recherche de compétences que des salariés de Bridgestone maîtrisent, ont d'ores et déjà contacté les services de l'Etat pour proposer des offres. L'objectif est de mobiliser toutes les synergies, de solliciter les porteurs de projets, d'examiner les besoins de formation et de mettre en oeuvre des solutions adaptées à chaque candidat.

"Il est très important que tous les acteurs locaux se mobilisent pour permettre aux salariés de Bridgestone de trouver des solutions. Certains secteurs peinent à recruter, ces salariés ont des compétences recherchées. L'objectif de cette plateforme territoriale sera notamment de faire coïncider les besoins. Les équipes du Ministère du Travail sont mobilisées pour piloter ce projet", a déclaré Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion.

Recherche de repreneurs

Les démarches de recherche de repreneurs pour le site de Béthune et de nouveaux projets industriels se poursuivent... Une première réunion d'étape des travaux de la task-force associant Etat, Région, et Agglomération de Béthune avec Bridgestone s'est tenue mardi.

Cette "task-force" associe les services de l'Etat, Business France, Nord France Invest, ainsi que les services de l'agglomération. Sa mission est, en lien étroit avec les démarches entreprises par Bridgestone, d'assurer la prospection de tous les repreneurs intéressés et de faciliter les nouveaux projets industriels qui pourraient se matérialiser sur le site de Béthune ou dans l'agglomération...

Echange spécifique

En présence d'Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l'Industrie, Xavier Bertrand, président du Conseil régional des Hauts-de-France, et Olivier Gacquerre, président de la Communauté d'agglomération Béthune-Bruais Artois Lys Romane, l'avancement de ces démarches a été présenté par le groupe Bridgestone. Un échange spécifique avec les représentants des organisations syndicales, organisé le 15 décembre, a également permis de partager avec eux les progrès réalisés.

A ce stade, plus de 700 sollicitations ont été réalisées, ayant débouché sur l'identification de 24 opportunités, dont les premières ont déjà donné lieu à des visites du site ou du territoire. Ces différents projets, encore à un stade très préliminaire, s'appuient tous sur les atouts du site et du territoire au premier rang desquels les compétences des salariés. L'objectif est maintenant de faire murir les projets en discussion, tout en suscitant de nouveaux projets de qualité...

Un prochain point d'étape de la plateforme de reclassement et de la task-force sur les projets industriels aura lieu autour du 20 janvier.

"Toutes les énergies sont mises au service de la recherche de solutions industrielles et individuelles, pour les salariés et pour le territoire de Béthune. Comme je l'avais annoncé, nous avons uni nos forces avec la Région et l'Agglomération pour creuser jusqu'au bout chaque piste envisageable. Chacun d'entre nous doit contribuer, dans cet esprit de collaboration, à concrétiser les projets qui commencent à se dessiner", ajoute Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l'Industrie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.