Bruno Le Maire plaide pour une reprise plus rapide de l'activité économique

Bruno Le Maire plaide pour une reprise plus rapide de l'activité économique©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 11 juin 2020 à 10h32

Alors que près de 500.000 emplois nets ont été détruits pour le premier trimestre 2020 selon l'Insee, le ministre de l'Economie souhaite un retour "à la normale cet été"...

Alors que le président de la République Emmanuel Macron s'adressera aux Français dimanche soir pour revenir sur la crise sanitaire et évoquer la relance économique, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a plaidé ce jeudi pour une reprise plus rapide de l'activité, avec un retour "à la normale cet été".

"Chacun connaît mes convictions de ministre de l'Economie et des Finances, je souhaite que l'activité reprenne plus rapidement, je souhaite que le retour au travail soit plus massif, je souhaite que la croissance reprenne le plus rapidement possible. Il en va de notre vie quotidienne, il en va de la prospérité des Français", a-t-il affirmé sur 'LCI' ce jeudi.

"Ces considérations économiques et sociales, pour moi, sont vitales... Je vis au rythme des annonces de faillites, de licenciements, je pense à tous les Français", a ajouté le ministre, alors que près de 500.000 emplois nets ont été détruits pour le premier trimestre 2020, selon l'estimation définitive de l'Insee publiée ce jeudi.

Selon le Medef, il ne faut pas attendre "septembre"

Bruno Le Maire, qui table sur la suppression de 800.000 emplois ces prochains mois en France, a également dit vouloir que les Français "aient une perspective, qu'ils se disent que notre économie va redémarrer et me donner une place, à moi, par mon travail", estimant qu'il faut "bien peser, entre économie et santé, le coût que peut avoir la crise économique pour les plus fragiles".

"La France va y arriver... Elle va retrouver de la croissance. On peut, dès 2021, marquer un rebond fort, si on se retrousse tous les manches, si on se met tous au travail et si nous accélérons la reprise économique", a-t-il également affirmé.

Sur 'LCI' également, Dominique Carlac'h, vice-présidente et porte-parole du Medef, qui souhaite également une accélération du déconfinement, a demandé au gouvernement d'annoncer dès maintenant le plan de relance prévu pour la rentrée. Elle a estimé qu'il ne fallait pas attendre "septembre". "C'est maintenant qu'il faut tout lancer en même temps et pas secteur après secteur", a-t-elle ajouté.

"Le bon moment pour le président de la République de s'exprimer"

Selon 'Le Monde', confirmant une information du 'Figaro, Emmanuel Macron prendra la parole dimanche à 20 heures pour revenir sur la crise sanitaire et évoquer la relance économique, alors que le gouvernement, qui prévoit pour 2020 sur un recul de 11% du produit intérieur brut (PIB), a présenté mercredi un troisième projet de loi de finances rectificative (PLFR) depuis le début de la crise sanitaire.

"C'est le bon moment pour le président de la République de s'exprimer. Nous avons une période de crise sanitaire très violente qui nous a tous bouleversés... Nous entrons dans une nouvelle période, celle où il faut reconstruire économiquement le pays, retourner à la vie normale, accélérer le retour au travail... C'est important que le président de la République prenne la parole à ce moment-là pour tracer des perspectives et dire où va la Nation française", a expliqué le ministre de l'Economie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.