Budget des JO 2024 : Laura Flessel se veut rassurante

Budget des JO 2024 : Laura Flessel se veut rassurante©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 mars 2018 à 10h25

Après l'échec de 2012 face à Londres, la France a obtenu l'organisation des Jeux Olympiques d'été en 2024. Un projet qui a globalement plu au Comité International Olympique dans tous ses aspects. Néanmoins, le budget envisagé est aujourd'hui au centre de l'attention après les révélations du 'Parisien'.

Rien d'alarmant selon la ministre

La ministre des Sports, Laura Flessel, a pris la parole sur RTL afin de clore cette polémique."Il n'y a pas d'inquiétude de notre côté", a-t-elle déclaré. Dans le rapport dévoilé par le quotidien, on apprend que le risque de dépassement de budget est élevé, alors que le président de la République, Emmanuel Macron avait exclu tout surcoût pour l'organisation de cet événement sportif international.

"Ces inspecteurs nous ont donné un dossier précieux qui va nous permettre de revoir, avec les élus locaux, nos objectifs", a assuré la ministre des Sports. Pour rappel, c'est elle qui avait commandé ce rapport, avec le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gerald Darmanin. Des changements ne sont donc pas à exclure et l'organisation des J.O en France aura certainement des décisions à prendre, malgré les accords déjà passés avec certaines communes.

Des installations trop coûteuses

Le cas le plus problématique selon ce rapport est celui du centre nautique qui sera construit à Saint-Denis. Il pourrait coûter jusqu'à deux fois plus cher que ce qui est envisagé aujourd'hui, soit plus de 250 millions d'euros. Le site du Bourget et le village olympique posent également problème et des décisions devront être prises au plus vite afin d'éviter que le budget global de ces Jeux olympiques, pour le moment fixé à 6,8 milliards d'euros, n'enfle.

Des discussions auraient débuté selon 'Le Parisien' avec les élus des territoires concernés par l'organisation des Jeux olympiques de 2024, avant qu'un dossier définitif réajusté soit envoyé au Comité International Olympique cet été.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU