Bureaux en Ile-de-France : près de 2,3 millions de m(2) en chantier

Bureaux en Ile-de-France : près de 2,3 millions de m(2) en chantier
Hermitage Plaza

Boursier.com, publié le lundi 22 juillet 2019 à 09h33

Selon le Baromètre JLL des livraisons futures en Ile-de-France...

Le marché des bureaux francilien revient à un niveau dans la moyenne des performances enregistrées lors d'un 1er semestre depuis 2000 selon le dernier Baromètre JLL.... Ainsi, un peu plus de 1,1 million de m(2) ont été placés sur le 1er semestre 2019, une performance inférieure de 19% à celle enregistrée au 1er semestre 2018, qui a été la plus dynamique depuis 2006-2007.

L'offre disponible en Ile-de-France se réduit de nouveau avec 2.856.000 m(2) vacants à fin juin 2019 (-7% en un an), soit un taux de vacance de 5,3%. L'offre de première main ne représente que 15% de l'offre totale (418.000 m(2) disponibles), soit à peine la moitié de ce qui est consommé en surfaces neuves en moyenne chaque année en Ile-de-France depuis 2009.

310.000 m(2) de bureaux ont été livrés en Ile-de-France à mi-2019 : 62% de ces opérations sont des constructions, le solde étant des restructurations...

Pas suffisant...

Ces surfaces ont été pré-commercialisées à 77%, ne permettant pas de renouveler suffisamment le stock neuf francilien. D'ici à la fin de l'année, près de 630.000 m(2) supplémentaires pourraient être livrés, dont plus de la moitié a déjà trouvé preneur...

Faute d'offre sur certains secteurs, les grandes entreprises se positionnent en amont sur des opérations neuves ou restructurées. Parmi elles, citons les pré-commercialisations de "Sakura" (~31.000 m(2)) auprès de la Société Générale à Fontenay-sous-Bois, de "Flow" (~22.500 m(2)) auprès d'EDF à Montrouge, ou de "Bocador" (12.500 m(2)) auprès de WOJO dans le 14ème arrondissement...

VEFA en forme

Près de 652 millions d'euros ont été investis sur le marché des VEFA, soit 7% des investissements réalisés au 1er semestre 2019 en bureaux en Ile-de-France. Cette performance est en baisse de 43 % en un an mais demeure supérieure de 5% à la moyenne décennale (~620 millions d'euros).

5 VEFA ont été finalisées au cours du 1er semestre 2019, un nombre inférieur à celui observé un an auparavant mais conforme à la moyenne. Ces VEFA portent majoritairement sur des opérations précommercialisées à 100%, le reste étant réparti sur les deux autres typologies.

2 nouvelles VEFA sont venues s'ajouter aux 3 enregistrées sur le 1er trimestre ("Sakura", 37-39 Trudaine, et "Code"). Il s'agit de l'acquisition par HSBC de "Native" à Montigny-le-Bretonneux auprès de CODIC pour près de 102 millions d'euros, et par LASALLE du 62 rue Jeanne d'Arc dans le 13ème arrondissement de Paris auprès d'AG REAL ESTATE pour 95 millions d'euros.

Rendement affiché

Compte tenu du faible niveau d'offre de qualité, les taux de rendement prime des VEFA pré-louées se situent aux mêmes niveaux ou quasiment (à la rémunération des fonds près le plus souvent) que ceux des immeubles livrés...

Concernant les programmes acquis en "blanc", dans Paris l'appréciation du risque se fait en priorité sur le taux de rendement et sur le loyer prévisionnel : avec des loyers en hausse et des taux de rendements bas, la pression se maintient sur le marché des VEFA.

Près de 2,3 millions de m(2) de bureaux livrables à 36 mois étaient en chantier à fin juin 2019, dont plus d'1,3 million de m(2) vacants. La 1ère Couronne, et plus particulièrement le Nord, concentre l'essentiel des surfaces disponibles (30%), avec des projets tels que "Stories" (62.000 m(2)) ou "Le Fructidor" (30.500 m(2)) à Saint-Ouen ou encore "Blaaak" (47.000 m(2)) à Clichy. Suivent ensuite la Défense (22%) sur des opérations telles que "Hekla" (68.000 m(2)) "Landscape" (64 000 m(2)), ou "Alto" (51.000 m(2)), et le Croissant Ouest (20%) avec notamment "Canopy" (43.000 m(2)) et " Sways " (36.000 m(2)).

Paris concentre 17% des surfaces disponibles, situées pour l'essentiel sur le secteur de Paris Centre Ouest (22 programmes, dont 13 dans le Quartier Central des Affaires).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.