Câbles sous-marins : une guerre invisible... aux effets volcaniques

Câbles sous-marins : une guerre invisible... aux effets volcaniques
A lire aussi

La Tribune, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 10h06

Les câbles sous-marins constituent de véritables enjeux stratégiques pour les États. Les grandes puissances se livrent une lutte sans merci pour la domination dans ce secteur. Des rapports de force dont l'issue façonnera l'Internet de 2030.

C'est une guerre qui ne dit pas son nom. Discrète, invisible et furtive, mais dont quelques bulles plus ou moins grosses remontent de temps en temps à la surface. L'enjeu géostratégique des câbles de télécommunication sous-marins est digne des intrigues de la guerre froide et des vieux romans de John Le Carré. Mais pas uniquement. Car comme le rappelle le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale dans son étude prospective à l'horizon 2030 « Chocs futurs », les câbles sous-marins assurant les communications…

Lire la suite sur La Tribune

 
2 commentaires - Câbles sous-marins : une guerre invisible... aux effets volcaniques
  • avatar
    jpdr -

    ben oui, au fait! quand le pétrole n'aura plus trop d'intérêt il faudra bien un prétexte pour continuer à fabriquer des armes, non?

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Fonction publique: Darmanin lance une vaste consultation des agents et usagers
    Statut : refusé
    Il y a 8 minutes
    le 24 11 2017 à 12 53

    Il nous semblerait pertinent d'évoluer, dans les couches du mille feuilles administratif, vers la généralisation de la suppression d'un fonctionnaire sur deux comme option proposée aux contribuables, et vers l'imposition un jour, de ne plus considérer comme un droit "les congés maladie". Dans les collèges et lycées les agents d'entretien les agents de maintenance et de cuisine peuvent être remplacer par des services privés, indique notre rapport. Une proposition qui permettrait aussi, "de ré allouer les sommes économisées à la montée en gamme globale de l'offre de service public en privilégiant, entre autres, l"efficience, la qualité la disponibilité des services pour les usagers.

    SERVICEs PUBLICS : changer ses habitudes pour sauver la planète de la fonction publique !

    Avec notre rapport, nous ambitionnons simplement de "contribuer au débat" sur "une question de société et de politique majeure", alors que devraient débuter rapidement à notre sens des États généraux de la fonction publique et du fonctionnariat. Nous espérons pouvoir contribuer à "fixer un cap à la transition politique et du fonctionnariat qu'il convient d'amorcer".

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]