Caisses en libre-service : les Français se convertissent

Caisses en libre-service : les Français se convertissent
scan distributeur distribution

Boursier.com, publié le mardi 16 juillet 2019 à 19h32

Seuls 43% de ces hypermarchés et supermarchés ne proposent pas aux clients de scanner eux-mêmes leurs achats, selon une étude Nielsen.

Les caisses sans caissier ni caissière sont de plus en plus nombreuses en France... Selon une étude menée par le cabinet Nielsen, dix ans après leur apparition dans l'Hexagone, elles seraient présentes dans plus d'un grand magasin sur deux. Parmi ceux de plus de 2.000 mètres carrés (soit 3.299 points de vente), 1.887 précisément proposent à la fois des caisses traditionnelles, et des caisses sans caissier. Seuls 43% de ces hypermarchés et supermarchés ne proposent pas aux clients de scanner eux-mêmes leurs achats.

Et les consommateurs se sont convertis à ce nouvel usage : au cours du mois pendant lequel Nielsen a enquêté, 18% des clients ont fréquenté une caisse en libre-service au moins une fois, parmi lesquels 11% ont mixé caisses traditionnelles et caisses sans caissier, et 7% ont même utilisé uniquement ces dernières.

Les retraités pas convaincus

"L'analyse des profils montre une clientèle résolument jeune et familiale, alors que les retraités sont les moins concernés : moins de 10% d'entre eux ont testé ces caisses lors du mois étudié", expliquent les auteurs de l'étude. Les cadres supérieurs et les chômeurs sont par ailleurs de grands adeptes des caisses libre-service.

Les consommateurs choisissent ces caisses pour gagner du temps, et payent de plus petits paniers que la moyenne : 10 articles contre 17 pour les caisses traditionnelles. L'impact n'est pas neutre, puisque 14% des passages en caisse sont concernés, et 10% du chiffres d'affaires grande consommation de ces magasins.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.