Carlos Ghosn reste en prison

Carlos Ghosn reste en prison©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 22 janvier 2019 à 09h58

Le PDG de Renault devrait bientôt être remplacé à la tête de Renault...

Jusqu'à quand Carlos Ghosn va devoir rester derrière les barreaux au Japon ? Une chose est sûre, il ne sortira pas de prison dans les prochains jours... Le PDG de Renault s'est vu refuser une nouvelle demande de libération sous caution par le tribunal de Tokyo ce mardi.

Encore 6 mois d'attente ?

Sans préciser les détails de cette décision, la justice japonaise a rejeté cette nouvelle demande de la part du dirigeant détenu depuis le 19 novembre dernier.

Lors de sa dernière requête, la semaine passée, il avait insisté sur le fait qu'il ne quitterait pas le territoire japonais. Un argument que le tribunal n'a pas retenu, considérant que l'homme d'affaires voyage habituellement énormément et pourrait être tenté de s'enfuir pour ne pas être soumis à la justice du pays...

Il est très rare au Japon qu'un inculpé qui nie les accusations soit libéré sous caution avant son procès. Selon certaines informations, il faudra peut-être attendre six mois avant que ne démarre la procédure...

Bientôt remplacé par Thierry Bolloré et Jean-Dominique Sénard ?

L'ancien président de Nissan est inculpé pour trois chefs d'accusation de malversations financières, pour avoir notamment minimisé son salaire pendant huit ans et transféré temporairement chez Nissan des pertes personnelles. Il nie fermement les accusations portées contre lui depuis son arrestation...

Si Nissan et Mitsubishi avaient déchu rapidement Carlos Ghosn de ses fonctions de président, ce dernier a conservé la confiance du gouvernement français à la tête de Renault jusqu'à récemment, Bruno Le Maire n'ayant annoncé qu'en fin de semaine passée la convocation d'un conseil d'administration pour décider de son remplacement.... Selon toute vraisemblance, le conseil du groupe devrait nommer dans les prochains jours son successeur. D'après 'le Figaro', il s'agirait d'un duo formé par Thierry Bolloré et Jean-Dominique Sénard...

"Sans surprise"

Alors que plusieurs candidatures auraient officiellement été passées en revue, 'Le Figaro' explique que le choix du constructeur pour la succession de Ghosn sera "sans surprise" le duo formé par le patron de Michelin, Jean-Dominique Senard, et le numéro deux actuel du groupe Thierry Bolloré. Ce choix serait également celui de l'État actionnaire...

Dans un autre registre, le directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa, a déclaré quant à lui ne pas être informé d'une éventuelle proposition française portant sur une intégration plus importante entre Renault et Nissan... Il a estimé d'ailleurs que le moment était mal choisi pour évaluer les liens capitalistiques entre les deux constructeurs.

L'agence japonaise 'Nikkei' avait rapporté quelques heures auparavant qu'une délégation composée de représentants de Renault et de l'Etat français souhaitait l'intégration de Renault et Nissan en une entité chapeautée par une nouvelle holding...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.