Carrefour/Couche-Tard : "c'est la surprise et maintenant l'inquiétude" chez les salariés, selon la CFDT

Carrefour/Couche-Tard : "c'est la surprise et maintenant l'inquiétude" chez les salariés, selon la CFDT
Carrefour

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 15 janvier 2021 à 14h27

"Quelle est la nature du projet ? Est-ce une démarche financière du conseil d'administration ou un vrai projet d'entreprise qui consiste à créer un géant de la distribution mondiale ?", s'est interrogé Sylvain Macé, délégué syndical CFDT.

"Quelle est la nature du projet ? Est-ce une démarche financière du conseil d'administration ou un vrai projet d'entreprise qui consiste à créer un géant de la distribution mondiale ?", s'est interrogé Sylvain Macé, délégué syndical CFDT.

Carrefour va-t-il devenir canadien ? Alors que le géant français de la distribution a confirmé mercredi être en discussions "très préliminaires" avec le canadien Alimentation Couche-Tard, l'inquiétude monte chez les salariés de Carrefour. Sur 'BFM Business' ce vendredi, Sylvain Macé, délégué syndical CFDT chez Carrefour, a expliqué avoir eu le PDG du groupe "le lendemain de l'annonce".

"Il n'a pas dit grand-chose à part que l'entreprise étudiait la proposition du groupe canadien. Cette annonce n'était pas destinée à être connue aussi tôt, il y a eu une fuite dans la presse canadienne. Ce n'était pas du tout attendu", a-t-il expliqué, indiquant ne pas s'opposer d'emblée au projet de mariage.

Mais "ce qui domine chez les salariés de Carrefour, c'est la surprise et maintenant l'inquiétude", a souligné le représentant syndical. "Le problème n'est pas d'avoir une hostilité a priori, c'est de savoir exactement de quoi il retourne, et de réfléchir au calendrier", a-t-il estimé.

De nombreuses interrogations

"On est dans une période où les salariés sont fortement exposés depuis le début de la crise sanitaire", a rappelé Sylvain Macé, qui soulève plusieurs "questions essentielles à l'entreprise". "Quelle est la nature du projet ? Est-ce une démarche financière du conseil d'administration ou un vrai projet d'entreprise qui consiste à créer un géant de la distribution mondiale ?", s'est-il interrogé. Le délégué syndical CFDT chez Carrefour souhaite également savoir quelles seront "les garanties sociales" et si le sujet a "déjà été abordé entre les deux entreprises". "C'est ce qui nous préoccupe", a-t-il insisté.

FO a dit également s'inquiéter "des conséquences sociales induites par l'offre de rachat par l'entreprise québécoise Couche-Tard, dont le ministre des Finances, lui-même, estime qu'elle est contraire aux intérêts du pays", a expliqué le syndicat majoritaire de Carrefour, appelant à informer "au plus vite sur la réalité des faits et les conséquences de ce projet de rachat afin d'éviter toutes interprétations ou spéculations".

Bruno Le Maire et Elisabeth Borne opposés

"Les conséquences sociales, d'une telle opération, pourraient être désastreuses pour les salariés. Un tel rapprochement apparaît, en l'état, comme une opération financière au profit des seuls actionnaires", a encore alerté FO, qui demande la convocation des CSE Centraux français et du Comité européen, "pour que la direction fasse toute la lumière sur ce projet et ses intentions".

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et la ministre du Travail Elisabeth Borne se sont opposés au projet de rachat du canadien Alimentation Couche-Tard qui a offert de racheter le distributeur français au prix de 20 euros par action. "Pour résumer ma position, c'est un 'non' courtois, mais clair et définitif", a affirmé ce vendredi sur 'BFMTV' le locataire de Bercy...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.