Carrefour : deux tiers des salariés sont "épuisés moralement et physiquement"

Carrefour : deux tiers des salariés sont "épuisés moralement et physiquement"©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 29 mai 2020 à 14h50

Selon une enquête dévoilée par la CFDT, plus de 50% des salariés affirment que leurs conditions de travail se sont encore dégradées avec la pandémie de coronavirus...

En pleine crise sanitaire, la grande distribution a été confrontée à un défi sans précédent, en permettant d'assurer l'alimentation des Français. Très sollicités, deux tiers des salariés de Carrefour se disent "épuisés moralement" (68%) et "physiquement (65%), selon les résultats d'une enquête intitulée "Je note ma boîte", dévoilée par la CFDT ce vendredi.

Selon le deuxième syndicat du groupe, qui a recueilli 7.000 réponses traitées par un cabinet indépendant et complétées par un questionnaire en mai sur la crise du Covid-19, "38% d'entre eux estiment avoir eu des problèmes de santé liés à leur travail sur la période 2019 - début 2020". "C'est considérable !", a commenté l'organisation syndicale.

Le baromètre, qui s'est intéressé aux questions de santé, d'organisation de travail et de stratégie d'entreprise, précise également que 25% des salariés de l'enseigne de la grande distribution ont même pris des médicaments ou stimulants à cause de leur travail.

La distance de sécurité, pas suffisamment respectée

Concernant la gestion de la crise du Covid-19 par le distributeur, plus de 50% des salariés affirment que leurs conditions de travail se sont encore dégradées avec la pandémie. Si les salariés reconnaissent avoir les équipements de protection "suffisants", avec tout de même un constat "nuancé chez les franchisés Carrefour", les mesures organisationnelles liées à la distance "de sécurité" ne sont pas suffisamment respectées.

Les salariés "réclament massivement le maintien des mesures de protection et la mise en place de tests de dépistage en collaboration avec la médecine du travail", a indiqué le deuxième syndicat du groupe, qui n'a pas pu donner de chiffres sur les contaminations et les décès, l'entreprise refusant de communiquer sur le sujet.

Carrefour obtient la note de 4,5 sur 10

"Nous avons d'ores et déjà déjà demandé la mise en place d'un vrai service de santé interne à l'entreprise (avec des moyens médecins - ergonomes). Les conditions de travail ne sont pas acceptables et l'actualité liées au Covid-19 le rend désormais indispensable", estime également la CFDT.

Le baromètre, réalisé en face à face par 136 délégués CFDT de janvier à mars, a ainsi attribué une note globale de 4,5 sur 10 à Carrefour. Reste que 63% des salariés disent se sentir bien dans l'entreprise. Ils sont "attachés à la convivialité qui existe entre collègues" et ils "reconnaissent aussi dans les magasins intégrés, bénéficier encore d'avantages sociaux au-dessus de la branche commerce", a précisé le syndicat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.