Carrefour et Système U vont vendre des masques grand public dès le 4 mai

Carrefour et Système U vont vendre des masques grand public dès le 4 mai©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 29 avril 2020 à 05h02

Les deux enseignes ont promis de faire des marges minimales sur ces produits, qui se vendront autour de 2 euros l'unité...

Après les buralistes et les pharmaciens, la grande distribution a à son tour annoncé l'arrivée des masques dit "grands public" en rayon... Le patron de l'enseigne Système U Dominique Schelcher a indiqué que des masques chirurgicaux (à usage unique) puis des masques en tissu porteur du logo "filtration garantie" seront mis en vente dans ses magasins dès le 4 mai.

"Nous travaillons activement à la mise en vente de masques dans nos magasins à partir du 4 mai comme le gouvernement nous y autorise. Seront disponibles des masques chirurgicaux puis des masques grand public, dont la qualité sera certifiée par ces logos", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Selon 'BFMTV', Carrefour a affirmé également avoir des masques grand public disponibles à la vente dès le 4 mai. "Ils seront vendus à prix coûtant, moins de 2 euros pièce", a précisé une porte-parole de l'enseigne...

"Une marge minimale couvrant uniquement les frais"

A noter qu'en Espagne, les clients qui vont faire leurs courses à Carrefour peuvent déjà acheter depuis le 25 avril des masques de protection, dans la lutte contre le Covid-19. L'enseigne vend des boîtes contenant dix masques au prix de 8,90 euros, sans limite d'achat, comme l'a rapporté le 'HuffPost'.

Alors que le gouvernement n'envisage pas de plafonner le prix des masques afin de ne pas "freiner l'innovation", comme l'a indiqué la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher, le patron du groupe Système U a également confirmé de son côté qu'il vendrait ces derniers "avec une marge minimale couvrant uniquement les frais" et les proposera à la vente entre 2 et 3 euros.

"26 millions de masques grand public chaque semaine"

Les annonces des deux enseignes interviennent alors qu'Agnès Pannier-Runacher avait précisé aux 'Echos' le 24 avril dernier que "de premières expérimentations" de distribution de masques grand public "seront faites à partir du 4 mai", citant comme points de vente "les pharmaciens, les mairies, la grande distribution, les buralistes, la plateforme Afnor, l'e-commerce...". Pour l'heure, les autres enseignes de la grande distribution n'ont fixé aucune date de mise en vente.

Par ailleurs, la secrétaire d'Etat à l'Economie a également tenu à indiquer une accélération de la production et des importations de masques. "A partir de la semaine prochaine, on produira et on importera 26 millions de masques grand public chaque semaine, et 31 millions la semaine d'après", a-t-elle précisé...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.