Carrefour vise des emballages 100% recyclables, réutilisables ou compostables d'ici 2025

Carrefour vise des emballages 100% recyclables, réutilisables ou compostables d'ici 2025
Carrefour veut passer du "jetable à une économie circulaire"

AFP, publié le jeudi 31 mai 2018 à 13h20

Carrefour a annoncé jeudi un objectif de "100% d'emballages recyclables, réutilisables ou compostables" pour les produits à la marque de l'enseigne d'ici à 2025, afin de passer du "jetable à une économie circulaire". 

"Cet engagement sur le packaging est très lié à la transition alimentaire", dont le PDG du groupe, Alexandre Bompard, a annoncé vouloir devenir le "leader" lors de l'annonce de son plan de transformation le 23 janvier, explique à l'AFP le secrétaire général du distributeur, Laurent Vallée.

Car tout simplement, ajoute-t-il, "on ne dissocie pas le contenu du contenant: pour des raisons de qualité et de sécurité, l'emballage est un enjeu essentiel et un enjeu d'avenir".

Pour le numéro 2 du groupe, il s'agit avant tout de répondre à une demande des clients, qui "s'interrogent sur le sur-emballage, la quantité d'emballages qu'ils ramènent chez eux, pourquoi il y a tant de plastique dans les rayons bio, etc".

Concrètement, cet engagement passera par la réduction de l'utilisation des plastiques à usage unique: suppression des emballages plastiques non recyclables des fruits et légumes bio, arrêt de la commercialisation des pailles en plastique "dès la fin de l'année" et substitution progressive des pailles en plastiques des briquettes de jus.

L'enseigne promet également que l'ensemble des emballages de ses produits sera recyclable, en commençant par les produits Carrefour bio dès 2020. Ainsi, "les barquettes polystyrène utilisées en boucherie, poissonnerie et fromagerie seront remplacées par un emballage recyclable", précise le distributeur. 

Et enfin, dès 2022, l'enseigne intégrera 50% de plastiques recyclés dans ses bouteilles de jus et de soda, et 50% dans ses bouteilles d'eau.

Souhaitant "créer une nouvelle économie des emballages", le distributeur souhaite que "tous les opérateurs" du secteur prennent des engagements, explique M. Vallée.

Carrefour soutient ainsi la création d'un "pacte national sur les plastiques pour une économie 100% circulaire des emballages en France".

Interrogé par l'AFP sur le développement du vrac comme réponse alternative à la surconsommation du plastique, M. Vallée a répondu que c'était prévu mais que "certains produits nécessitent malgré tout de l'emballage", comme les yaourts par exemple.

"Le combat, ce n'est pas la suppression totale de l'emballage, ni du plastique, c'est éviter les emballages inutiles, trouver des produits de substitution au non-recyclable, travailler sur les produits qui ne sont pas encore recyclables etc", a-t-il détaillé. 

Le groupe a également annoncé qu'il soutenait le mouvement citoyen "Plastic Attack", qui a pour objectif de sensibiliser les consommateurs aux emballages plastiques et à en réduire l'usage. Carrefour organise des opérations de sensibilisation samedi.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.