Cash back : il sera bientôt possible d'obtenir des espèces chez les commerçants

Cash back : il sera bientôt possible d'obtenir des espèces chez les commerçants
monnaie, euro

Boursier.com, publié le vendredi 27 juillet 2018 à 14h25

Le Sénat vient de ratifier une directive européenne sur les services de paiement (DSP2), qui va officialiser la pratique du "cash back". Il s'agit de payer ses achats par carte bancaire à un un montant supérieur à celui du ticket de caisse, pour récupérer des espèces. La pratique est déjà proposée chez certains commerçants, mais sera donc désormais encadrée, ces derniers étant toutefois autorisés à ne pas jouer le jeu.

"Les commerçants peuvent fournir des espèces à l'utilisateur de services de paiement dans le cadre d'une opération de paiement pour l'achat de biens ou de services", peut-on lire notamment dans ce projet de loi, qui ne précise cependant pas quel sera le montant maximal de retrait - il faudra attendre pour cela le décret d'application du texte, mais une fourchette de 100 à 150 euros a été évoqué.

Pour les consommateurs isolés

Ce service existe chez la plupart de nos voisins, notamment en Allemagne, en Espagne, en Belgique et au Royaume-Uni. "Il permettra d'attirer davantage de clientèle en magasin. Il offrira en outre aux commerçants un moyen de gérer plus efficacement leurs encours en caisse. Les associations de commerçants ont d'ailleurs unanimement dit leur intérêt pour ce nouveau service", avait argumenté la secrétaire d'Etat à l'Economie Delphine Gény-Stéphann, dans un discours prononcé à l'Assemblée nationale au mois de février.

Selon elle, le service soit aussi permettre "de répondre à l'isolement des territoires les plus reculés où les relais d'accès aux espèces sont souvent trop limités ou trop éloignés", avait-elle poursuivi, alors que certaines communes ne disposent pas de distributeur de billets.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU