Casse-tête sur la réouverture des frontières en Europe

Casse-tête sur la réouverture des frontières en Europe
espace Schengen

Boursier.com, publié le mardi 26 mai 2020 à 13h12

C'est ce que réclame l'Espagne, alors que la plupart des grandes capitales prennent leurs décisions en ordre dispersé.

Fin juin pour l'Espagne, le 15 juin pour l'est de l'Autriche, peut-être le 3 juin pour l'Italie, début juillet pour la Grèce... Difficile pour les voyageurs de s'y retrouver dans les réouvertures de frontières, alors que la saison estivale se prépare et que beaucoup voudraient organiser leurs vacances.

La Commission européenne a invité le 8 mai dernier les Etats membres de l'espace Schengen et les pays associés à prolonger la restriction temporaire des déplacements non essentiels vers l'UE de 30 jours supplémentaires, jusqu'au 15 juin.

En ordre dispersé

Chacun de son côté, les différents gouvernements s'agacent de ce manque de concertation, et l'Espagne a demandé mardi à ses partenaires de l'Union européenne de fixer des règles communes sur l'ouverture des frontières et le rétablissement de la liberté de circulation dans l'espace Schengen.

"Nous devons travailler avec nos partenaires européens pour définir des règles communes qui nous permettront de retrouver une liberté de mouvement sur le territoire européen", a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez, au micro de la radio Cadena Ser.

Même si les Etats membres de l'UE ont fixé des dates différentes pour la réouverture des frontières, a-t-elle ajouté, il doit y avoir des principes et des règles communs pour la réouverture des frontières intérieures de l'espace Schengen.

De même, a poursuivi la ministre, les Européens devront s'entendre sur les règles concernant les frontières extérieures de la zone.

Appel de Paris et Berlin

Selon les informations de l'agence AFP, le président de l'Assemblée nationale française et son homologue allemand appellent mardi à une réouverture le plus vite possible des frontières entre pays européens. "La France et l'Allemagne doivent oeuvrer en faveur du rétablissement immédiat de la libre circulation au sein de l'espace Schengen lorsque les conditions seront remplies", écrivent Richard Ferrand et Wolfgang Schäuble dans une déclaration commune.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.