Catastrophes naturelles, un nouveau risque majeur pour les assureurs

Catastrophes naturelles, un nouveau risque majeur pour les assureurs

La Tribune, publié le lundi 25 juin 2018 à 14h31

430 millions d'euros : c'est l'évaluation qui a été donnée par la Fédération française de l'assurance, pour les inondations et orages de ces dernières semaines en France. Face à la multiplication de ces épisodes de dérèglement climatique, la Banque de France a souligné l'importance de l'ampleur nouvelle de ces risques pour les assurances.

Une semaine après la fin de l'épisode d'intempéries dévastatrices en France, l'heure est aujourd'hui au bilan. La Fédération française de l'assurance (FFA) a évalué le coût des inondations et des orages de pluie et de grêle de ces dernières semaines à 430 millions d'euros pour 214.000 sinistres déclarés. Les dommages, de nature variée - inondations, coulées de boue, dommages électriques, impacts sur les carrosseries, pertes

Lire la suite sur La Tribune

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU