Chine: les promesses d'ouverture de Xi "sans lien" avec les tensions commerciales

Chine: les promesses d'ouverture de Xi "sans lien" avec les tensions commerciales
World markets rallied after Chinese President Xi Jinping's speech this week soothed concerns about a trade war with the United States

AFP, publié le jeudi 12 avril 2018 à 09h38

Pékin a affirmé jeudi que les promesses du président Xi Jinping d'ouvrir davantage les marchés chinois étaient sans rapport avec les frictions commerciales avec les Etats-Unis, insistant qu'il n'existait actuellement "aucune négociation" entre les deux pays à ce sujet.

A l'heure où Washington menace d'imposer des droits de douane sur 150 milliards de dollars d'importations chinoises, et où Pékin agite le spectre de représailles proportionnées, Xi Jinping avait prononcé mardi un discours au ton très conciliant.

Sans faire de concessions majeures, il avait réitéré des promesses emblématiques d'ouverture aux investisseurs étrangers du secteur financier et de certaines industries, ainsi que d'un abaissement des droits de douane sur les automobiles importées: des déclarations aussitôt chaleureusement saluées par le président américain Donald Trump.

Mais le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Gao Feng, a fait preuve jeudi d'une rhétorique de nouveau très offensive, fustigeant le "protectionnisme" de Washington.

"Si les Etats-Unis continuent sur leur lancée et persistent à mettre en oeuvre leur protectionnisme commercial et (s'attachent à) leur unilatéralisme, la Chine luttera résolument et les combattra jusqu'au bout", a-t-il martelé à l'occasion d'une conférence de presse.

Interrogé sur les promesses de Xi Jinping d'une "Chine toujours plus ouverte" et de son engagement d'offrir une "protection renforcée" à la protection intellectuelle dans le pays, Gao Feng a estimé qu'il n'y avait "aucun rapport" entre ces mesures et les actuelles frictions commerciales.

Et ce même si ces déclarations du président chinois semblaient répondre point par point à des critiques récurrentes de l'administration Trump.

"La Chine a pris elle-même l'initiative de s'ouvrir et d'inviter tous les autres pays à profiter de son développement économique", a argumenté M. Gao.

"Nous espérons que certaines personnes aux Etats-Unis ne vont pas pour autant avoir une appréciation erronée de la situation", a averti le porte-parole avant de confirmer que Pékin et Washington n'avaient pas entamé de pourparlers officiels sur leurs différends commerciaux.

"Jusqu'à présent, il n'existe aucune négociation à aucun niveau (entre les deux pays) sur les tensions commerciales. Les Etats-Unis n'ont pas fait preuve dans leurs actions de leur sincérité (...) Et la Chine ne mènera aucune négociation sous une pression unilatérale" de Washington, a insisté Gao Feng.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.