Chômage : stagnation au 3ème trimestre, mais quelques espoirs...

Chômage : stagnation au 3ème trimestre, mais quelques espoirs...©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 20 novembre 2018 à 21h31

Le taux de chômage s'est maintenu en France à un niveau élevé au 3ème trimestre. Selon les données publiées mardi par l'Insee, le taux de chômage a stagné au troisième trimestre, à 9,1% de la population active en France entière (Dom compris, hors Mayotte) et à 8,8% dans la seule France métropolitaine.

En France métropolitaine, le nombre de chômeurs a cependant augmenté de 22.000 au troisième trimestre par rapport au 2ème trimestre, pour atteindre 2,6 millions de personnes. Le taux de chômage se calcule en divisant le nombre de chômeurs par la population active, mesurée selon les critères du Bureau international du travail (BIT).

Le rythme de la baisse a ralenti par rapport à 2017

Sur un an, le taux de chômage a reculé de 0,5 point de pourcentage au sens du BIT, mais cette tendance baissière a nettement ralenti par rapport à 2017. L'an dernier, à la fin du 3ème trimestre, le repli du chômage atteignait en effet 1,1 point sur douze mois glissants.

Malgré cette stabilisation sur le front du chômage, certains indicateurs sont bien orientés lorsqu'on regarde les données dans le détail. Ainsi, le chômage de longue durée baisse légèrement : le nombre de personnes déclarant rechercher un emploi depuis au moins un an s'élève à 1 million au troisième trimestre. Le taux de chômage de longue durée en France métropolitaine s'établit ainsi à 3,4% de la population active, soit 0,2 point de moins sur le trimestre et 0,8 point de moins sur un an.

Hausse du taux d'emploi des jeunes et des temps complets

Autre signe encourageant, le taux d'emploi des 15-24 ans s'est accru de 0,5 point par rapport au 2ème trimestre, et de 1,3 point par rapport au 3ème trimestre 2017. Enfin, le taux d'emploi à temps complet s'établit à 54,1% au troisième trimestre 2018, en hausse de 0,3 point par rapport au trimestre précédent et de 0,9 point sur un an. Le taux d'emploi à temps partiel, à 11,7%, diminue de 0,3 point sur le trimestre, et de 0,2 point sur un an.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.