Cigarettes : le gouvernement vise 500.000 fumeurs de moins par an

Cigarettes : le gouvernement vise 500.000 fumeurs de moins par an©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 27 novembre 2017 à 21h17

Le gouvernement a précisé lundi sa politique de lutte contre le tabac, annonçant qu'il visait une réduction de 500.000 fumeurs par an grâce à un ensemble de mesures, à commencer par la hausse progressive du prix du paquet de cigarettes à 10 euros d'ici à 2020, déjà largement médiatisée.

La France compte actuellement près de 16 millions de fumeurs, et chaque année, le tabac est responsable de 73.000 décès dans l'hexagone, dont 45.000 par cancer, a rappelé le ministère de la Santé dans un communiqué publié à l'issue du Conseil des ministres. Le tabagisme est également l'un des facteurs principaux de risque de maladies cardiovasculaires, deuxième cause de mortalité en France.

Un nouveau programme de lutte contre le tabac lancé en 2018

Outre le volet hausse des prix, déjà détaillé (1), le gouvernement entend intensifier les actions de prévention et d'aide à l'arrêt, à travers notamment l'opération "Moi(s) sans tabac". Initiée en 2016, elle a lieu en ce moment pour la 2ème année, et incite les fumeurs à tenter l'arrêt durant le mois de novembre.

Un deuxième programme national de réduction du tabagisme (PNRT) sera élaboré et lancé début 2018 dans le cadre de la stratégie nationale de santé, après une large concertation auprès de la société civile, a précisé le ministère. Ces actions bénéficieront du soutien financier du fonds de lutte contre le tabac, institué au sein de la CNAMTS depuis le 1er janvier 2017, alimenté en 2018 par une contribution des distributeurs du tabac, qui pourrait avoisiner les 130 millions d'euros par an.

Réduire la quantité de cigarettes ramenées de pays frontaliers

Par ailleurs, le gouvernement va agir pour limiter les achats transfrontaliers de cigarettes et renforcer la lutte contre la contrebande. Il compte promouvoir auprès des pays européens voisins "une meilleure harmonisation des niveaux de fiscalité sur les produits du tabac" et une "diminution de la quantité de tabac transitant d'un pays à l'autre de l'Union européenne, par la stricte limitation des transports transfrontaliers de tabacs".

Il est actuellement possible de ramener en France d'un pays de l'Union européenne 800 cigarettes par personne, soit 4 cartouches. La loi de finances pour 2016 a introduit de nouvelles limitations à l'importation de cigarettes en provenance de certains pays européens. Toutefois, un arrêté du ministre chargé des douanes doit encore venir préciser les modalités d'application, la durée de la mesure et les pays concernés, selon le site gouvernemental service-public.fr.

Plan de lutte renforcé contre la contrebande

Enfin, un plan de renforcement de la lutte contre la contrebande de tabacs sera déployé. Le gouvernement va "utiliser de nouvelles techniques de ciblage, de nouveaux outils de traçabilité (rendus possible par le cadre réglementaire communautaire)". La lutte contre les flux financiers illicites sera elle aussi intensifiée.

(1) RAPPEL DU CALENDRIER DES HAUSSES DES PRIX DES CIGARETTES :

- 13 novembre 2017 : 35 centimes
- Mars 2018 : 1 euro
- Avril 2019 : 50 centimes
- Novembre 2019 : 50 centimes
- Avril 2020 : 50 centimes
- Novembre 2020 : 40 centimes

Vos réactions doivent respecter nos CGU.