Climat : 2017 sera dans le top 3 des années les plus chaudes

Climat : 2017 sera dans le top 3 des années les plus chaudes©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 06 novembre 2017 à 12h10

2017 sera l'une des trois années les plus chaudes dans le monde depuis le début des relevés météorologiques au XIXe siècle. Selon Petteri Taalas, le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale, 2017 sera légèrement plus fraîche que 2016, année record, et devrait connaître des températures moyennes en surface équivalentes à celles de 2015.

Le rapport de l'OMM, cette institution spécialisée des nations unies, doit servir de base aux discussions pour les délégués des près de 200 pays réunis à Bonn du 6 au 17 novembre pour consolider la mise en oeuvre de l'Accord de Paris sur le climat.

Cahier des charges

Les représentants des Etats signataires de l'Accord de Paris sur le climat se retrouvent en Allemagne, avec l'objectif de concrétiser ce traité signé en 2015 alors que les Etats-Unis, gros pollueur mondial, ont décidé de s'en retirer.

Les délégations vont travailler sur un cahier des charges précis pour mettre en application l'Accord de Paris entré en vigueur l'an dernier et dont l'un des buts est la fin de l'utilisation des énergies fossiles au XXIe siècle au profit des énergies renouvelables, comme l'éolien ou le solaire.

Pas avant 2020

Donald Trump a rebattu les cartes depuis son arrivée à la Maison blanche, en affirmant que le changement climatique n'est pas causé par l'activité humaine, mais le président américain a été contredit par un rapport de son administration sur le sujet publié vendredi. Le président américain, qui a déclaré au mois de juin vouloir se retirer de l'Accord de Paris, a pour projet d'encourager les industries du charbon et du pétrole.

Un retrait formel des Etats-Unis, qui ont ratifié l'Accord l'an dernier ne même temps que la Chine, ne sera pas effectif avant novembre 2020.

Le charbon, une énergie clef

Des milliers de personnes se sont rassemblées samedi dans les rues de Bonn pour manifester contre l'utilisation du charbon. La question de la fin de la production de charbon est, en Allemagne, un sujet majeur des négociations menées par la Chancelière Angela Merkel pour constituer un gouvernement de coalition.

Le charbon occupe toujours une place importante dans l'économie de nombreux pays dans le monde, notamment en Chine et en Inde. Selon l'Agence internationale de l'énergie, le charbon fournit un tiers de l'énergie utilisée dans le monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.