Combien va coûter l'indemnisation des démissionnaires ?

Combien va coûter l'indemnisation des démissionnaires ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 février 2018 à 18h06

C'est une des promesses-phare la campagne d'Emmanuel Macron : l'extension de l'assurance-chômage aux démissionnaires. Leur intégration dans l'assurance chômage coûterait de 140 à 680 millions d'euros, selon des chiffrages de l'Unédic fournis mardi aux partenaires sociaux.

Ces estimations alimenteront la réflexion des organisations syndicales et patronales dans le cadre de la réforme de l'assurance chômage. L'objectif est notamment d'ouvrir le régime aux démissionnaires souhaitant entreprendre un projet professionnel. Les partenaires sociaux doivent trancher cette semaine sur les critères à appliquer pour ouvrir le dispositif.

L'Unédic a estimé que le nombre de personnes qui seraient prêtes à démissionner pour entreprendre un projet professionnel - création/reprise d'entreprise ou changement d'activité qui nécessite de suivre une formation qualifiante - était de 21.000 à 38.000.

Fragilité des estimations

A raison d'une allocation de 42 euros par jour pour une durée moyenne de 15 mois, le surcoût de l'intégration de ces populations à l'assurance chômage (en plus de celles qui démissionnent déjà annuellement et pourraient être intéressées par le dispositif) serait de 380 millions à 680 millions d'euros en régime de croisière.

En cas d'imposition à ces populations des critères d'entrée comme une ancienneté dans l'entreprise ou une ancienneté dans l'emploi au cours des 10 dernières années de trois, cinq ou sept ans, ou encore un niveau de diplôme, le surcoût varierait de 140 millions d'euros à 640 millions d'euros.

Borne basse ?

L'Unédic précise que "l'impact réel devrait être plus proche de la borne basse" en raison du "risque que représente le passage à la démission". "La fragilité des résultats réside dans l'incertitude autour de la définition du projet, du taux de finalisation des projets et du taux de démission", ajoute l'organisme.

Dans son programme de campagne, Emmanuel Macron s'était engagé sur une indemnisation sans condition, mais une fois tous les cinq ans seulement. A l'époque, l'institut Montaigne l'avait mis en garde contre une facture de taille : environ 2,7 milliards, soit le double des projections du candidat. Concernant l'éligibilité des indépendants, qui auront eux aussi la possibilité de toucher des indemnités dans le cadre de cette réforme, le rapport avançait un coût entre 0,9 et 3,3 milliards d'euros par an.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Combien va coûter l'indemnisation des démissionnaires ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]