Comme son concurrent Uber, Lyft investit dans le partage de vélos

Comme son concurrent Uber, Lyft investit dans le partage de vélos
véhicules avec chauffeur, manif le 3 février 2016 à Paris

Boursier.com, publié le lundi 02 juillet 2018 à 21h31

Lyft aussi se diversifie dans les transports "doux", à l'image de son grand concurrent Uber. Le groupe a annoncé lundi l'acquisition de Motivate, spécialiste new-yorkais du partage de vélos, sans en préciser le montant. Des médias rapportent toutefois que Lyft déboursera environ 250 millions de dollars (215 millions d'euros) pour la maison-mère de Ford GoBike et Citi Bike.

Être incontournable

Le groupe de véhicules de transport avec chauffeur (VTC) suit donc les traces d'Uber Technologies, qui a acheté en avril JUMP Bikes, une start-up de partage de vélos électriques. Avec ce rachat, Uber cherche à être incontournable en matière de transport urbain, en proposant à ses clients différents services.

We're excited to invest in bikeshare to continue building the world's best transportation for the future of our cities. https://t.co/nh3Ed7zeLy - Lyft (@lyft)

Lyft, qui revendique une part de marché de 35% dans les VTC aux Etats-Unis (contre 22% début 2017), est présent dans autant de villes américaines qu'Uber ainsi qu'à Toronto au Canada.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU