Comment la Sécu veut alerter les entreprises sur leur taux d'absentéisme

Comment la Sécu veut alerter les entreprises sur leur taux d'absentéisme

salarié maladie

Boursier.com, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 11h10

L'Assurance maladie veut lutter contre l'absentéisme au travail, dont les chiffres ont bondi : +7,5% en six ans, entreprises publiques et privées confondues. Troubles musculo-squelettiques (TMS), lombalgies ou risques psychosociaux (RPS)... Certaines entreprises en France enregistrent jusqu'à quatre fois plus d'arrêts maladie par an que leurs consoeurs dans le même secteur et la même région, et pour faire réagir leurs patrons, la Sécu a décidé de leur rendre visite.

'L'Express' dévoile qu'elle a choisi de les alerter sur leur score record, tout en les informant sur les motifs d'absences de leurs salariés. L'expérimentation a démarré au mois de novembre et concerne pour le moment cinq sociétés. "L'entreprise connaît son taux absentéisme, mais n'a pas de point de comparaison avec ses concurrents. Lui apporter ces informations peut la "challenger". Et lui faire amorcer une réflexion sur ses conditions de travail, puisqu'on sait qu'il y a une corrélation entre ces dernières et le nombre et la durée des arrêts", explique au magazine Laurent Bailly, le responsable du département des services aux assurés, en charge du programme.

Multiplier les visites

La Sécu dévoile aussi aux patrons des entreprises les motifs d'absence de leurs salariés, à partir des consultations et des remboursements de médicaments. Elle assure que l'identité des malades ne peut être retrouvée, puisque les sociétés visitées comptent au moins 200 salariés. "Les partenaires sociaux nous ont donné le feu vert pour cette expérimentation, convaincus par les garanties de secret médical que nous leur avons apportées", affirme Laurent Bailly.

Les cinq entreprises visitées pour le moment sont situées à Amiens, Bourg en Bresse, Marseille, Grenoble et sur la Côte d'opale, dans le secteur de l'aide à la personne, du conseil, du gardiennage et de la sécurité. Elles affichent un taux d'absentéisme très élevé, autour de 20%. L'objectif est de multiplier ces rencontres : une quarantaine en 2018 et 200 par an à terme.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Comment la Sécu veut alerter les entreprises sur leur taux d'absentéisme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]