Commerce Chine-USA : des avancées, mais pas encore d'accord

Commerce Chine-USA : des avancées, mais pas encore d'accord©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 18 mai 2018 à 23h39

Les négociations commerciales entamées jeudi à Washington entre les émissaires chinois et les responsables américains se sont poursuivies vendredi, entourées de rumeurs contradictoires.

Jeudi, Donald Trump avait indiqué d'emblée à la presse qu'il "doutait" qu'il puisse y avoir un accord avec Pékin. Le président américain avait ajouté que selon lui, "la Chine a été trop gâtée, l'Union européenne a été trop gâtée"...

Pékin a proposé de réduire de 200 Mds$ son excédent commercial avec Washington

Vendredi soir, les derniers échos étaient cependant prudemment optimistes du côté américain. Larry Kudlow, conseiller économique de la Maison Blanche, a indiqué que les négociations "se passent bien (...) Ils répondent à plusieurs de nos exigences", tout en soulignant qu'aucun accord n'avait été conclu à ce stade.

M. Kudlow a confirmé que Pékin a proposé, comme le souhaitait Washington, de réduire de plus de 200 milliards de dollars son excédent commercial avec les Etats-Unis. Des informations contradictoires avaient circulé à ce sujet pendant la journée. "Ils accèdent à beaucoup de nos demandes. Il n'y a pas encore d'accord et cela va encore prendre du temps pour y parvenir, mais ils y viennent", a ajouté le responsable américain. Le déficit commercial des Etats-Unis vis- à-vis de la Chine avait atteint 375 Mds$ en 2017.

La Chine renonce à surtaxer le sorgho américain

En attendant l'issue des pourparlers, les autorités chinoises ont fait quelques concessions. D'une part, elles ont indiqué avoir repris leur revue de l'offre de l'Américain Qualcomm sur NXP Semiconductors...

D'autre part, la Chine a annoncé vendredi la fin d'une mesure antidumping qui touchait le sorgho américain, menacé depuis la mi-avril d'une taxe d'importation pouvant atteindre 178,6%. Les Etats-Unis sont justement la principale source d'approvisionnement de la Chine pour cette céréale, qui sert de nourriture au bétail. Cette décision est donc considérée comme un geste d'apaisement adressé aux Etats-Unis, que Pékin accusait jusqu'ici de subventionner ses producteurs.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.