Commerce : Trump souffle le chaud et le froid sur la Chine

Commerce : Trump souffle le chaud et le froid sur la Chine
Donald Trump et son homologue chinois le Président Xi Jinping.

Boursier.com, publié le vendredi 16 novembre 2018 à 20h33

La Chine est disposée à conclure un accord commercial avec les Etats-Unis, a affirmé vendredi le président américain Donald Trump, estimant qu'il ne serait peut-être pas nécessaire d'imposer des taxes douanières supplémentaires sur les marchandises chinoises.

"La Chine veut conclure un accord. Ils ont envoyé une liste, une longue liste, de ce qu'ils sont disposés à faire" pour parvenir à un compromis, a-t-il révélé devant des journalistes en marge de la signature, à la Maison Blanche, d'une loi sur la cybersécurité."

"Nous pourrions ne pas taxer davantage" de produits chinois

"Pour moi, ce n'est pas encore acceptable", a-t-il cependant tempéré en insistant sur la nécessité d'obtenir un "accord réciproque". Le président américain a répété qu'il était optimiste sur la possibilité d'équilibrer les échanges entre les Etats-Unis et la Chine, cette dernière affichant actuellement un excédent commercial très important, qui a concentré les attaques de Donald Trump depuis sa campagne électorale de 2016.

"Nous avons imposé des tarifs douaniers sur 250 milliards de dollars de marchandises chinoises et des taxes sur 267 milliards de dollars additionnels sont prêtes si nous le souhaitons. Nous pourrions ne pas le faire", a-t-il dit. Le locataire de la Maison Blanche a répété que "la Chine a profité des Etats-Unis pendant de longues années" en lui vendant bien plus de produits qu'elle n'en achetait. Il a souligné que les Etats-Unis "ont aidé à créer la Chine telle que nous la connaissons aujourd'hui'.

Rien de neuf sous le soleil, tempère la Maison Blanche

A Wall Street, l'indice Dow Jones est passé vendredi du rouge au vert après ces déclarations, même si les services de la Maison Blanche ont tempéré les propos de Donald Trump. Des proches du président ont ainsi indiqué à la chaîne 'CNBC' qu'il ne fallait pas déduire de ses propos que des progrès avaient été faits dans les négociations. Ces sources ont ajouté qu'il n'y a pas de signe de la conclusion d'un accord dans un avenir proche.

Jeudi déjà, la question d'une possible annulation de la prochaine série de droits de douane prévues par Washington avait fait couler de l'encre et agité les marchés financiers. Selon le 'Financial Times', le représentant américain au Commerce, Robert Lightizer, a annoncé à des entrepreneurs le gel de la prochaine série de droits de douane prévues par Washington. Mais cette information avait été rapidement démentie par M. Lightizer lui-même, jeudi soir sur la chaîne 'CNBC'...

Une rencontre Trump-Xi toujours prévue au G20, fin novembre

Du côté chinois, la discrétion reste de mise, même si jeudi matin, le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Gao Feng, a confirmé la reprise des négociations à haut niveau entre les Etats-Unis et la Chine, après trois mois d'interruption pour cause de dégradation des relations...

Les deux parties tentent de trouver un terrain d'entente avant la rencontre prévue entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping, fin novembre en marge du sommet du G20 à Buenos Aires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.