Compteur Linky : l'UFC Que Choisir saisit le Conseil d'Etat

Compteur Linky : l'UFC Que Choisir saisit le Conseil d'Etat©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 29 janvier 2019 à 10h50

Dans le viseur de l'association, le retard de mise en oeuvre de l'affichage en temps réel de la consommation électrique pour les ménages précaires.

L'UFC-Que Choisir s'en prend une nouvelle fois au compteur Linky, cible depuis le début de son installation dans les foyers français de très nombreuses critiques. L'association de défense des consommateurs a décidé de saisir le Conseil d'Etat pour sanctionner "l'inaction gouvernementale défavorable au pouvoir d'achat des Français".

Dans son viseur : le retard de mise en oeuvre de l'affichage en temps réel de la consommation électrique pour les ménages précaires équipés du compteur communiquant. "La date butoir pour la mise en place gratuite des afficheurs déportés pour les ménages précaires, exigée par la Loi de transition énergétique, a expiré depuis près d'un mois", peut-on lire dans un communiqué.

L'UFC passe à l'action

"Face au silence opposé à l'interpellation écrite de l'association, et à l'aveu oral de son cabinet qu'il n'y avait pas de calendrier prévu, l'UFC-Que Choisir passe donc à l'action en saisissant le Conseil d'Etat pour enjoindre l'Etat d'adopter dans les plus brefs délais les textes manquants", poursuit l'association.

Elle rappelle que cet afficheur déporté, prévu par la Loi, est également réclamé par les autorités publiques comme l'ADEME, le Médiateur national de l'Energie ou encore la Cour des Comptes "comme un outil indispensable pour permettre aux consommateurs de réduire leur consommation et donc leur facture".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.