Confinement : la SNCF va supprimer des TGV dès ce lundi

Confinement : la SNCF va supprimer des TGV dès ce lundi
tgv inoui

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 29 mars 2021 à 08h58

SNCF Voyageurs a constaté un niveau de réservations dans les trains de longue distance pour le mois d'avril "en recul de 65% par rapport à ce qui était observé en 2019 à la même période"...

SNCF Voyageurs a constaté un niveau de réservations dans les trains de longue distance pour le mois d'avril "en recul de 65% par rapport à ce qui était observé en 2019 à la même période"...

Il fallait s'y attendre... Alors que les mesures de confinement partiel dans une partie du pays ont encore fait chuter la fréquentation, la SNCF a annoncé qu'elle réduirait la cadence sur les TGV à partir d'aujourd'hui, lundi 29 mars.

"Comme à chaque annonce de nouvelles règles sanitaires, SNCF Voyageurs poursuit un double objectif : observer l'évolution des besoins de déplacements des voyageurs ; et adapter si nécessaire l'offre de transport proposée pour y répondre", explique la compagnie ferroviaire.

Suite aux annonces du 18 mars du gouvernement, "SNCF Voyageurs constate un niveau de réservations dans les trains de longue distance pour le mois d'avril à ce stade en recul de 65% par rapport à ce qui était observé en 2019 à la même période", précise-t-elle...

"Mesures de freinage fortes" étendues à trois départements

Pour rappel, il y a dix jours, le Premier ministre Jean Castex a annoncé un confinement dans 16 départements, dont ceux de l'Île-de-France et des Hauts-de-France, pour une durée d'un mois... Lors d'une conférence de presse jeudi dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé l'extension de "mesures de freinage fortes" au Rhône, l'Aube et la Nièvre.

Ainsi, à partir de ce lundi, le plan de transport TGV (TGV INOUI, OUIGO) sera donc adapté. Dans le détail, sur l'axe Sud-Est, l'offre est inchangée à 6 TGV sur 10 en semaine, avec un renfort les week-end et vacances scolaires. Sur l'axe Atlantique, l'offre sera de 5 à 6 TGV sur 10 en semaine, avec un renfort les week-ends et vacances scolaires.

Sur l'axe Nord, dont l'ensemble des départements desservis fait l'objet des nouvelles mesures sanitaires, l'offre sera de 3 TGV sur 10, avec un renfort particulier sur Paris-Lille (4 TGV sur 10), et toutes les villes des Hauts-de-France desservies par au moins 2 aller-retour/jour avec Paris. Sur l'axe Est, l'offre sera de 4 à 5 TGV sur 10, avec un renfort les week-end et vacances scolaires. Enfin, sur OUIGO, l'offre sera de 4 TGV sur 10...

Billets échangeables et remboursables sans frais

"Il s'agit d'une moyenne par axe, et l'offre est adaptée au cas par cas pour chaque destination en fonction de l'existence de mesures sanitaires renforcées dans les départements au départ ou à l'arrivée ainsi que de l'observation de la demande des voyageurs", précise la SNCF, ajoutant que le plan de transport des Intercités de jour sera inchangé (à hauteur de 6 Intercités sur 10) et que l'offre des TGV internationaux continue également d'être adaptée à la demande et aux mesures sanitaires.

"Tous les billets sont échangeables et remboursables sans frais jusqu'au dernier moment (1h30 avant le départ pour OUIGO) pour les voyages en TGV INOUI, OUIGO, INTERCITÉS et TGV internationaux (TGV INOUI Italie, TGV Lyria, Renfe & SNCF en Coopération, DB & SNCF en Coopération), pour les trajets effectués jusqu'au 18 avril 2021 inclus", souligne la compagnie ferroviaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.