Confinement : plus d'un Parisien sur dix a quitté la capitale !

Confinement : plus d'un Parisien sur dix a quitté la capitale !©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 09 avril 2020 à 14h15

Selon une étude de l'Insee, basée sur des données anonymes issues du réseau d'Orange, on retrouve plus de Parisiens en Normandie, en Bourgogne, dans le Centre, ou encore en Bretagne, leurs zones habituelles de résidence secondaire.

Les Parisiens ont-ils vraiment "fui" en masse la capitale ? Selon une étude de l'Insee, basée sur des données anonymes issues du réseau de téléphonie Orange, Paris s'est vidé de 11% à 12% de ses habitants depuis la mise en place du confinement, soit le 17 mars dernier. Ces chiffres passent même de 22% à 23% si on prend en compte ceux qui y séjournent sans y résider...

"Paris intra-muros a vu sa population présente en nuitée diminuer de 580.000 à 610.000 personnes, soit un quart de sa population présente en nuitée avant le début du confinement", a ainsi détaillé l'institut...

Cette baisse correspond à trois situations différentes : des résidents d'autres départements français de passage à Paris sont partis (40%), des Parisiens sont allés s'installer dans un autre territoire (33%), et des étrangers de passage à Paris sont repartis chez eux (28%), selon l'étude...

De nombreux départs vers les résidences secondaires

Ainsi, un tiers de cette baisse est dû au départ des Parisiens eux-mêmes, dont beaucoup ont rejoint leur résidence secondaire. Selon l'Insee, cette situation concerne environ 189.000 personnes (donc, 11% à 12% des Parisiens qui étaient effectivement présents à Paris juste avant le début du confinement).

"Par rapport à avant le confinement, on retrouve plus de résidents parisiens et d'habitants des Hauts-de-Seine en Normandie, en Bourgogne, dans le Centre, la Bretagne et dans les autres départements du littoral atlantique, leurs zones habituelles de résidence secondaire", souligne également l'étude.

1,4 million de résidents métropolitains ont quitté un département

Au niveau national, "près de 1,4 million de résidents métropolitains ont quitté un département où ils étaient de passage pour rejoindre leur département de résidence. En faisant l'hypothèse d'un solde net de 180.000 à 370.000 résidents métropolitains revenus sur le territoire, ce sont au total 1,6 à 1,7 millions de personnes qui ont rejoint leur département de résidence", affirme l'institut.

A noter que les résultats de cette première étude doivent être considérés "comme provisoires". "Ces derniers seront amenés à être consolidés, puis actualisés à partir d'informations plus récentes, provenant de plusieurs opérateurs et de sources alternatives", note l'Insee.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.