Contrôle du pass sanitaire à l'hôpital : un coût de 60 millions d'euros par mois

Contrôle du pass sanitaire à l'hôpital : un coût de 60 millions d'euros par mois©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 22 juillet 2021 à 15h01

Selon la Fédération hospitalière de France (FHF), les contrôles du pass sanitaire auront un coût puisqu'ils impliqueront le recours à du personnel de sécurité...

Selon la Fédération hospitalière de France (FHF), les contrôles du pass sanitaire auront un coût puisqu'ils impliqueront le recours à du personnel de sécurité...

Alors que l'extension du pass sanitaire est toujours en débat à l'Assemblée nationale, des interrogations planent toujours notamment sur les lieux où il sera nécessaire. Selon le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire, à partir de début août, il deviendra obligatoire pour entrer dans les établissements médico-sociaux, comme les hôpitaux. Les visiteurs, les personnes accompagnantes et celles avec des soins programmés sont concernés. L'accès sera néanmoins garanti pour toutes personnes en cas d'urgence.

Selon la Fédération hospitalière de France (FHF), qui regroupe plus de 1.000 hôpitaux et environ 3.800 établissements médico-sociaux, les contrôles du pass sanitaire entraînement un coût puisqu'ils impliqueront le recours à du personnel de sécurité. La mesure coûtera ainsi 60 millions d'euros par mois aux hôpitaux.

"Il va falloir étudier au cas par cas, établissement par établissement, ceux qui pourront déployer du personnel en interne et ceux qui devront embaucher ou encore ceux qui feront un mix des deux", a expliqué à 'franceinfo' la FHF.

Demande de "garanties financières"

Si elle juge la volonté du gouvernement de rendre le pass sanitaire obligatoire pour accéder aux établissements de santé et médico-sociaux publics "cohérente", la déléguée générale de la FHF Zaynab Riet estime que cette décision n'est pas sans conséquences sur l'organisation logistique à mettre en place.

"Nous avons alerté le ministère sur ce point et avons demandé des garanties financières", a-t-elle indiqué. Reste ainsi à savoir si le ministère de la Santé prendra en charge ce surcoût. Contactée par 'franceinfo', la direction générale de la Santé (DGS) n'a pas encore répondu à la question.

Organisation "déjà en place" dans les Ehpad

Par ailleurs, "l'organisation est déjà en place" dans les Ehpad, a affirmé la FHF, rappelant qu'il était déjà obligatoire depuis le début de l'épidémie de Covid-19 de "passer à l'accueil pour rendre visite à un proche".

Alors que le gouvernement souhaite faire adopter le projet de loi, qui prévoit notamment l'extension du pass sanitaire et l'obligation vaccinale des soignants, d'ici la fin du week-end après quatre jours de débat parlementaire, près de 900 amendements devaient encore être examinés par les députés ce jeudi...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.