Cookies publicitaires : nouvelles mises en demeure de la CNIL

Cookies publicitaires : nouvelles mises en demeure de la CNIL
Dans le but de protéger les données personnelles des individus, la CNIL prévoit de mener 300 contrôles sur tout le territoire.

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 19 juillet 2021 à 14h25

Quatre plateformes majeures de l'économie numérique, dont les noms ne sont pas dévoilés, sont notamment visées.

Quatre plateformes majeures de l'économie numérique, dont les noms ne sont pas dévoilés, sont notamment visées.

La CNIL poursuit sa chasse aux cookies abusifs... Sa présidente avait envoyé, fin mai, une vingtaine de mises en demeure "qui ont permis que les organismes concernés corrigent leurs mauvaises pratiques", se félicite le gendarme de l'informatique et des libertés. Fort de ce succès, il passe donc à l'étape suivante, avec de nouvelles mises en demeure à l'encontre d'une quarantaine d'organismes ayant des pratiques non conformes. Leurs noms ne sont pas donnés, mais sont concernés cette fois :

- quatre plateformes majeures de l'économie numérique
- six fabricants majeurs de matériel informatique et de logiciels
- six sociétés de vente en ligne de biens de grande consommation
- deux acteurs majeurs du tourisme en ligne
- trois sociétés de location de véhicules
- trois acteurs majeurs du secteur bancaire ;
- deux importantes collectivités locales ;
- deux services publics en ligne ;
- un acteur de l'énergie.

Mise en conformité

Cette nouvelle campagne de mesures vient compléter les procédures en cours devant la formation restreinte de la CNIL (organe chargé de prononcer les sanctions) et qui sont susceptibles d'aboutir à des amendes pouvant aller jusqu'à 2 % du chiffre d'affaires.

Ces derniers ont jusqu'au 6 septembre 2021 pour se mettre en conformité. La CNIL estime que l'intégration d'un bouton "Tout refuser" sur le même niveau et sur le même format que le bouton "Tout accepter" doit permettre d'offrir un choix clair et simple pour l'internaute.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.