Coronavirus : 4.000 variants circulent, selon les chercheurs britanniques

Coronavirus : 4.000 variants circulent, selon les chercheurs britanniques©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 04 février 2021 à 18h08

En termes de vaccination par habitant, Israël fait actuellement la course en tête, devant les Émirats arabes unis, le Royaume-Uni, Bahreïn, les États-Unis, l'Espagne, l'Italie et l'Allemagne.

En termes de vaccination par habitant, Israël fait actuellement la course en tête, devant les Émirats arabes unis, le Royaume-Uni, Bahreïn, les États-Unis, l'Espagne, l'Italie et l'Allemagne.

Environ 4.000 variants du nouveau coronavirus ont été détectés à travers le monde, selon les autorités britanniques. Parmi eux, découverts notamment en Grande-Bretagne, au Brésil et en Afrique du Sud, seule une très petite quantité est cependant susceptible de muter de manière profonde, selon le 'British Medical Journal'.

"Tous les fabricants, Pfizer-BioNTech, Moderna, Oxford-AstraZeneca et d'autres, cherchent à améliorer leur vaccin pour s'assurer que nous sommes prêts pour n'importe quelle variante", a expliqué le ministre britannique chargé de la campagne de vaccination, Nadhim Zahawi. Selon lui, il existe actuellement environ 4.000 variants du coronavirus.

Bibliothèque de variantes

Nadhim Zahawi estime en outre qu'il est très peu probable que les vaccins actuels ne soient pas efficaces contre les nouveaux variants, mais la Grande-Bretagne veut être prête à faire face, a-t-il dit.

"Nous avons le plus grand secteur de séquençage du génome - nous détenons environ 50% du secteur mondial du séquençage du génome - et nous conservons une bibliothèque de toutes les variantes afin que nous soyons prêts à répondre - que ce soit à l'automne ou au-delà - à tout défi présenté par le virus et la production du prochain vaccin", a-t-il déclaré.

Israël en tête de la vaccination

Le nouveau coronavirus a fait 2,268 millions de morts dans le monde depuis son apparition en Chine fin 2019, selon le décompte de l'Université Johns-Hopkins aux Etats-Unis.

En termes de vaccination par habitant, Israël fait actuellement la course en tête, devant les Émirats arabes unis, le Royaume-Uni, Bahreïn, les États-Unis, l'Espagne, l'Italie et l'Allemagne.

Plus de souplesse

La Grande-Bretagne a lancé jeudi des essais cliniques pour évaluer la réponse immunitaire avec une combinaison des vaccins de Pfizer et d'AstraZeneca dans le cadre de deux injections. Une vaccination avec deux doses différentes pourrait également apporter plus de souplesse dans la campagne de vaccination.

Les premières données sur les réponses immunitaires sont attendues dans le courant du mois de juin. La première dose se fera avec un vaccin Pfizer suivie d'un rappel avec celui d'AstraZeneca dans un intervalle de quatre à 12 semaines, et vice versa.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.