Coronavirus : 60% des Français approuvent le couvre-feu

Coronavirus : 60% des Français approuvent le couvre-feu
Couvre-feu, coronavirus, covid

Boursier.com, publié le vendredi 23 octobre 2020 à 14h29

Alors que 54 départements sont désormais concernés par des couvre-feux nocturnes, 88% des Français déjà concernés disent respecter cette mesure, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour 'franceinfo' et 'Le Figaro'.

Face à la dégradation du contexte sanitaire, l'exécutif a décidé de renforcer sa lutte contre le Covid-19. Le couvre-feu sera ainsi étendu, dès ce vendredi soir, à 38 nouveaux départements, ainsi qu'à la Polynésie. Au total, 54 départements seront désormais concernés, soit 46 millions de Français. Cette mesure semble d'ailleurs être approuvée par une majorité d'entre eux, selon un sondage publié ce vendredi par Odoxa-Dentsu Consulting pour 'franceinfo' et 'Le Figaro'.

Selon cette étude réalisée par internet les 21 et 22 octobre, auprès d'un échantillon de 1.001 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, 60% des Français approuvent le couvre-feu de 21 heures à 6 heures.

Dans le détail, l'approbation est plus forte chez les plus de 65 ans, qui plébiscitent le couvre-feu à 71%. A l'inverse, 57% des moins de 25 ans, "visés au premier chef" selon l'étude, estiment que le couvre-feu est une "mauvaise mesure".

Le couvre-feu respecté

Pour les personnes déjà sous couvre-feu depuis plusieurs jours, soit ceux habitants dans la région Île-de-France et dans 8 métropoles (Lille, Lyon, Aix-Marseille, Grenoble, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne et Rouen), 88% d'entre elles disent respecter le couvre-feu. Selon l'étude, 77% des sondés ne trouvent pas qu'il soit difficile à vivre, et 60% auraient même souhaité qu'il soit décidé plus tôt. Pour rappel, ne pas respecter le couvre-feu expose à une amende de 135 euros, qui peut aller jusqu'à 3.750 euros en cas de récidive.

Pour autant, les Français se montrent très critiques concernant la gestion de la crise sanitaire. Ainsi, 64% des personnes interrogées disent ne pas avoir confiance dans le gouvernement pour gérer la crise sanitaire. Ce niveau serait d'ailleurs inférieur de 10 points à la moyenne européenne, et de 24 points à la moyenne mondiale...

"Tous Anti Covid" reste impopulaire

Interrogés sur "Tous Anti Covid", la seconde mouture de l'application de traçage "StopCovid" lancée jeudi soir, les Français semblent toujours aussi réticents à l'idée de la télécharger. Seuls 11% ont assuré qu'ils installeront immédiatement l'outil de traçage promu par le gouvernement.

D'autre part, 61% des sondés ont d'ores et déjà décidé qu'ils ne téléchargeraient pas "Tous Anti Covid", et 27% "attendront un peu de voir si l'application est sécurisée et efficace avant d'éventuellement la télécharger".

Invité de 'France 2' ce vendredi, le secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique a indiqué faire "confiance Français" et que le gouvernement ne rendra pas "cette application obligatoire, même si c'est ce que demandent les médecins et les soignants pour nous aider à lutter contre le coronavirus". Cédric O compte tout de même sur "les restaurateurs, les cafetiers, les tenanciers de bars et les salles de cinéma" pour faire la promotion de l'application...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.