Coronavirus : à Rennes, les salles de sport vont pouvoir rouvrir

Coronavirus : à Rennes, les salles de sport vont pouvoir rouvrir
Salles de sport, fitness

Boursier.com, publié le jeudi 01 octobre 2020 à 11h41

"Le tribunal administratif de Rennes vient d'ordonner la suspension immédiate des fermetures de salles", a annoncé le syndicat France Active FNEAPL.

Victoire pour les salles de sport rennaises !... Alors que les établissements avaient été contraints de baisser le rideau pour freiner la progression de l'épidémie de Covid-19 dans plusieurs métropoles de France, le tribunal administratif a finalement suspendu leur fermeture, qui avait été décidée par un arrêté préfectoral du 25 septembre.

"Le tribunal administratif de Rennes vient d'ordonner la suspension immédiate des fermetures de salles. Cela signifie que les salles fermées de la Métropole de Rennes peuvent procéder à la réouverture dès maintenant", a annoncé le syndicat France Active FNEAPL sur ses réseaux sociaux.

"Cela signifie que les salles fermées de la Métropole de Rennes peuvent procéder à la réouverture dès maintenant. Nous nous réjouissons de ce premier succès, mais continuons le combat pour étendre cette décision sur un maximum de territoire", a-t-il ajouté.

Une décision "incompréhensible"

Pour rappel, les salles de sport avaient dû fermer dans 11 métropoles françaises, que le gouvernement place en "zone d'alerte renforcée et maximale". Le ministre de la Santé Olivier Véran avait justifié cette décision en évoquant "des espaces confinés où le port du masque est impossible et qui sont des lieux hélas de contaminations importants"...

Mais les professionnels avaient jugé cette décision "incompréhensible". Cette annonce "pour nous est tombée comme un couperet, nous sommes très très en colère. Nous vivons depuis plusieurs mois des périodes extrêmement difficiles, ça a commencé en décembre de l'an dernier avec les grèves, ça a continué avec la fermeture, l'été est une période traditionnellement morte pour nous", avait expliqué à 'franceinfo' Philippe Leroy, membre de FranceActive et dirigeant d'un club de fitness à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).

Les salles de sport bordelaises et niçoises fermées

FranceActive FNEAPL avait fait part lundi de son intention de déposer 12 référés liberté pour contester la décision de fermer des salles de sport dans les zones d'alerte renforcée et maximale, dénonçant un "manque de concertation" et une "incohérence de ces décisions au regard des règles sanitaires rigoureuses mises en place dans les salles de sport".

Les portes des salles de sport et de fitness resteront toutefois fermées à Bordeaux. Mercredi, le tribunal administratif de Bordeaux a en effet débouté les établissements de Gironde, qui contestaient leur fermeture pour 15 jours après un arrêté préfectoral pris pour lutter contre le Covid-19. Les salles niçoises ont aussi été déboutées. Par ailleurs, la justice administrative a maintenu la fermeture des salles de sport dans la métropole lilloise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.