Coronavirus : appel aux dons pour les entreprises en difficulté

Coronavirus : appel aux dons pour les entreprises en difficulté©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 31 mars 2020 à 11h43

Tous ceux qui le souhaitent pourront le faire prochainement, via une plate-forme de dons que nous allons mettre en ligne", déclaré Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics.

Les particuliers et les entreprises pourront bientôt apporter leur contribution au fonds de solidarité mis en place par le gouvernement français pour soutenir les petites entreprises pénalisées par la crise sanitaire en cours.

"Je lance un grand appel à la solidarité nationale. Beaucoup de particuliers ou d'entreprises nous demandent comment participer et nous aider. Tous ceux qui le souhaitent pourront le faire prochainement, via une plate-forme de dons que nous allons mettre en ligne", déclaré Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics. dans une interview publiée mardi par 'Le Figaro'.

Solidarité de la nation
Je lance un grand appel à la solidarité nationale. Une plateforme de dons sera mise en ligne pour permettre à tous ceux qui le peuvent, particuliers ou entreprises, d'apporter leur contribution à l'effort de solidarité de la nation envers les plus touchés.https://t.co/Eu7QiVKKHC
- Gérald DARMANIN (@GDarmanin)

"Pour ceux qui le peuvent, notamment pour les entreprises dont l'activité continue ou qui sont le moins affectées, c'est une façon d'apporter leur contribution à l'effort de solidarité de la nation envers ceux qui sont dans les situations économiques les plus difficiles", précise-t-il.

Mis en place par le gouvernement pour fournir une aide défiscalisée aux petites entreprises, micro-entrepreneurs, indépendants et professions libérales dont l'activité est pénalisée par l'épidémie de nouveau coronavirus, ce fonds de solidarité est également abondé par les régions et les assureurs.

Deux milliards d'euros

Il a été doté de deux milliards d'euros, pour les mois de mars et avril mais le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a précisé lundi qu'il serait maintenu tant que l'état d'urgence sanitaire serait en vigueur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.