Coronavirus : des congés payés imposés ?

Coronavirus : des congés payés imposés ?
Organisation mondiale de la santé

Boursier.com, publié le lundi 23 mars 2020 à 10h08

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin estime que tout le monde doit apporter sa pierre à l'édifice...

Députés et sénateurs français ont trouvé dimanche un accord sur le projet de loi instaurant "l'état d'urgence sanitaire", dernier volet d'un train de mesures destiné à donner un cadre légal aux choix gouvernementaux liés à l'épidémie de coronavirus.

Le paquet approuvé englobe des mesures permettant de restreindre des libertés publiques (confinement, réquisitions...) instaurées à l'entrée en vigueur de la loi.

Des congés imposés ?

Le texte permet aussi aux employeurs d'imposer une semaine de congés payés aux salariés confinés - un accord d'entreprise ou de branche sera nécessaire. Les entreprises pourront également imposer ou modifier de manière unilatérale les dates de RTT ou de jours du compte-épargne temps.

"Si pour sauver des vies humaines, et pouvoir éviter qu'il y ait 20 ou 25% de chômage dans notre pays à la reconstruction après ce temps de guerre, nous devons chacun faire des efforts", a estimé Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, sur Radio Classique lundi matin.

Je me félicite de l'adoption, ce soir, du projet de loi d'urgence pour faire face à l'épidémie de covid 19. >👉Ce texte, adopté dans des circonstances exceptionnelles, est une réponse historique à une crise historique. #DirectAN
- Gérald DARMANIN (@GDarmanin)

"Chacun doit apporter sa pierre"

"Tout le monde doit faire des efforts, l'Etat en fait. Nous avons demandé aux banques et aux assurances d'en faire, elles sont au rendez-vous. Le patronat doit évidemment le faire. Et puis chacun doit pouvoir apporter sa pierre et notamment lorsqu'on peut prendre des jours de congés, pour pouvoir notamment refaire vivre notre pays de manière différente, au lendemain de cette crise économique qui va arriver", a poursuivi le ministre.

Il a rappelé que le déficit budgétaire de la France devrait frôler la barre des 4% cette année. Le gouvernement tablait jusqu'à présent sur un déficit de 2,2% du PIB à la fin 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.