Coronavirus : des rayons vides dans les supermarchés, mais aucune pénurie en vue

Coronavirus : des rayons vides dans les supermarchés, mais aucune pénurie en vue©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 mars 2020 à 11h05

Dans l'Oise notamment, principal foyer de propagation du virus en France, des enseignes de la grande distribution ont vu leurs rayons se vider.

Vers une pénurie dans les grandes surfaces ? Par crainte d'un confinement en raison de l'épidémie de coronavirus, dont le dernier bilan en France fait état de 191 cas confirmés et trois décès, les supermarchés sont pris d'assaut par les consommateurs, qui chercheraient depuis quelques jours à faire des stocks de certains produits de première nécessité.

"Il y a bien eu une envolée des ventes de certains produits, samedi, de l'ordre de 30%, pour le riz, les pâtes, l'huile", a affirmé au 'Parisien' Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD).

Interrogé par '20 Minutes', Thierry Desouches, porte-parole de Système U, explique également avoir "observé une augmentation des achats sur les produits de première nécessité (pain, pâtes, eau, etc) de 30 à 35% en moyenne par rapport à un week-end classique. Au lieu d'acheter un paquet de pâtes, les consommateurs en ont pris deux ou trois".

Des zones plus touchées que d'autres

Pour les produits d'épicerie comme les conserves, "c'est de 30% à 50% de progression", précise Dominique Schelcher, le patron du quatrième distributeur français, à 'RTL'. Selon lui, certaines zones ont d'ailleurs été plus touchées que d'autres, notamment dans l'Oise (principal foyer de propagation du virus en France) où dans un magasin, "les ventes ont augmenté de 75% sur certains produits". Dans un Super U autour de Compiègne, une envolée des ventes de 150% a été constatée.

Des rayons vides un samedi .... c'est normal ? @AUCHAN_France pic.twitter.com/8h0Dnhak2S
- Karine Zabulon (@Karinezabulon)

Les consommateurs se sont aussi rués sur le drive pour faire leurs courses. Système U a aussi constaté une hausse de 35% à 40%, en volume comme en valeur. Certains Auchan Drive ou Chronodrive, toujours dans l'Oise, ont également vu leur fréquentation augmenter de 50% à 100% ces derniers jours, selon les informations du 'Parisien'.

Pas de pénurie selon les distributeurs

Pourtant les distributeurs se veulent rassurants. "Nous, ce qu'on dit clairement c'est qu'il n'y a pas lieu à cette date de se précipiter sur les rayons et de les vider car pour l'instant, l'approvisionnement est assuré', affirme Dominique Schelcher.

Même son de cloche chez Auchan, qui indique avoir augmenté de 25% à 50% les quantités de produits de première nécessité dans les entrepôts depuis une dizaine de jours. "Les enseignes s'étaient préparées en passant des commandes importantes ces derniers jours, et donc les stocks sont là", confirme Jacques Creyssel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.