Coronavirus : face au variant brésilien, la Guyane resserre la vis

Coronavirus : face au variant brésilien, la Guyane resserre la vis©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 16 avril 2021 à 14h55

En Guyane, le variant dit brésilien - qui serait plus contagieux et peut-être plus virulent - représente 84% des contaminations par le coronavirus SARS-CoV-2.

En Guyane, le variant dit brésilien - qui serait plus contagieux et peut-être plus virulent - représente 84% des contaminations par le coronavirus SARS-CoV-2.

La préfecture de Guyane a annoncé vendredi le renforcement des restrictions sanitaires à compter de samedi, le département ultramarin frontalier du Brésil étant lui aussi confronté à une troisième vague de l'épidémie de COVID-19 avec notamment une progression marquée du variant dit brésilien.

En Guyane, qui partage 730 kilomètres de frontière avec le Brésil, le variant dit brésilien - qui serait plus contagieux et peut-être plus virulent - représente 84% des contaminations par le coronavirus SARS-CoV-2.

Vaccin pour les plus de 30 ans

La préfecture a donc annoncé l'entrée en vigueur à partir de samedi d'un renforcement du couvre-feu dans plusieurs communes du littoral (dont Kourou et Cayenne) ainsi que l'interdiction de la vente d'alcool à emporter.

La campagne vaccinale va en parallèle être élargie aux personnes de plus de 30 ans - le territoire a abaissé très tôt les limites d'âge, alors que très peu de Guyanais choisissent de se faire vacciner.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.