Coronavirus : Goldman Sachs veut savoir si ses salariés sont vaccinés

Coronavirus : Goldman Sachs veut savoir si ses salariés sont vaccinés©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 10 juin 2021 à 15h08

La banque d'affaires veut même connaître la date des injections et le nom du laboratoire (Pfizer, Moderna, Janssen...).

La banque d'affaires veut même connaître la date des injections et le nom du laboratoire (Pfizer, Moderna, Janssen...).

Impossible en France pour une entreprise de demander à ses salariés s'ils sont vaccinés contre le coronavirus, tout simplement parce que ce n'est pas légal... La situation est bien différente aux Etats-Unis : La banque d'affaires Goldman Sachs veut savoir non seulement si ses employés ont été vaccinés, mais également à quelle date, et avec quel sérum (Pfizer, Moderna, Janssen...).

Goldman Sachs a envoyé une note cette semaine à ses effectifs aux États-Unis, les informant qu'ils devaient déclarer leur statut vaccinal avant ce jeudi midi. "L'enregistrement de votre statut vaccinal nous permet de planifier un retour plus sûr au bureau pour tous, alors que nous continuons à appliquer les gestes barrière", explique la direction. Ce message a été envoyé à tous ceux qui n'ont pas encore livré cette information...

Au bureau sans masque

Jusqu'ici, la divulgation du statut vaccinal était facultative... En mai dernier, Goldman Sachs avait seulement indiqué aux employés qu'ils pouvaient aller sans masque dans les bureaux de Manhattan s'ils étaient à jour. Mais depuis, les règle sont plus strictes, et pour venir sans masque, il faudra avoir enregistré son statut...

Aux Etats-Unis, les entreprises ont le droit de demander aux employés s'ils ont reçu leurs injections, tant que ces données demeurent confidentielles. Les patrons tentent donc savoir où en sont leurs salariés, avant la réouverture totale de leurs sites et de leurs bureaux.

Récompenses

Leurs méthodes sont différentes : sondages, ou même distribution d'argent ou récompenses versées contre preuve de vaccination. La ligne officielle de Goldman Sachs est d''encourager fortement" la vaccination, bien que le choix "soit personnel". Elle a même offert du temps libre aux salariés pour leur permettre d'aller recevoir leur piqûre. Selon les derniers chiffres disponibles, près de 52% de la population a reçu au moins une dose de vaccin anti-covid aux Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.