Coronavirus : jusqu'à 113 milliards de dollars de pertes pour le transport aérien

Coronavirus : jusqu'à 113 milliards de dollars de pertes pour le transport aérien©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 05 mars 2020 à 14h27

L'association internationale du transport aérien (Iata) a placé le secteur dans une situation "presque sans précédent".

L'inquiétude monte pour le transport aérien... Alors que le Covid-19 touche désormais plus de 95.000 personnes et a fait 3.284 décès dans le monde, l'association internationale du transport aérien (Iata) a revu à la hausse les pertes pour les compagnies aériennes.

"L'Iata estime désormais les pertes de revenus de 2020 pour les compagnies aériennes pour le transport de passagers entre 63 milliards de dollars (dans un scénario où la propagation du Covid-19 est contenue) et 113 milliards de dollars (dans un scénario où l'épidémie continue à se répandre)", peut-on lire dans un communiqué.

La précédente estimation de l'Iata évoquait le 20 février une perte de revenus de 29,3 milliards de dollars. "Aucune estimation n'est encore disponible concernant l'impact sur le transport de marchandises", précise l'association.

Une situation "presque sans précédent"

"La situation rédultant du Covid-19 est presque sans précédent. En un peu plus de deux mois, les perspectives du secteur dans la plupart des régions du monde se sont radicalement assombries", a estimé le directeur général de l'Iata Alexandre de Juniac.

"De nombreuses compagnies aériennes réduisent leurs capacités et prennent des mesures d'urgence pour réduire les coûts. Les gouvernements doivent en prendre note. Les compagnies aériennes font de leur mieux pour rester à flot alors qu'elles ont pour mission de relier les économies du monde", a-t-il affirmé.

Flybe, Norwegian Air, Lufthansa...

Ce jeudi, Norwegian Air a en effet renoncé à son objectif de bénéfice net pour 2020 et annoncé l'annulation de certaines de ses liaisons transatlantiques dans les prochaines semaines. La compagnie aérienne britannique Flybe a pour sa part indiqué qu'elle était placée en redressement judiciaire, alors que ses difficultés financières se sont accrues avec la chute de la demande liée à l'épidémie du nouveau coronavirus. La compagnie aérienne allemande Lufthansa a immobilisé 150 appareils.

De son côté, Air France-KLM a tenté mercredi de rassurer ses clients en autorisant le report ou l'annulation sans frais pour tous les voyages réservés avant le 31 mars 2020 et prévus entre le 3 mars et le 31 mai prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.