Coronavirus : l'Espagne ferme ses discothèques et durcit les mesures de restriction

Coronavirus : l'Espagne ferme ses discothèques et durcit les mesures de restriction
drapeau espagnol sur façade

Boursier.com, publié le vendredi 14 août 2020 à 15h24

En Espagne, il est désormais également interdit de fumer dans la rue sans respecter la distance de sécurité...

Le nombre des cas de contamination au Covid-19 est nettement remonté en Espagne ces derniers jours pour atteindre jeudi 2.935 en l'espace de 24 heures, un pic depuis la levée du confinement dans le pays il y a 7 semaines. Face à cette recrudescence, les autorités espagnoles ont décidé de durcir les mesures de restrictions.

Suite à une réunion d'urgence des autorités sanitaires de toutes les régions d'Espagne, chacune compétente pour la Santé, le ministre de la Santé Salvador Illa a dévoilé lors d'une conférence de presse ce vendredi une série de mesures qui s'appliqueront sur tout le territoire.

"Il y a eu une augmentation des cas et c'est pourquoi nous nous sommes réunis aujourd'hui . Pour la première fois, nous avons mené des actions coordonnées en matière de santé publique approuvées à l'unanimité", a-t-il assuré.

Distance pour fumer

Les nouvelles mesures annoncées par Salvador Illa concernent les boîtes de nuit. Toutes les régions d'Espagne ont décidé d'ordonner leur fermeture. Les restaurants et les autres bars, qui seront notamment tenus de garantir un maximum de 10 personnes par table, devront de leur côté fermer à 1 heure du matin et ne pourront plus accueillir de clients après minuit.

Le ministre de la Santé espagnol a également annoncé l'interdiction de fumer dans la rue à moins de pouvoir maintenir une distance de sécurité de 2 mètres. S'appuyant sur des recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), cette mesure était déjà en vigueur dans 2 des 17 régions autonomes, la Galice et l'archipel des Canaries.

Par ailleurs, dans les maisons de retraite, les visites seront limitées et les nouveaux résidents devront être testés lors de leur admission, a poursuivi Salvador Illa.

Appel à éviter les rassemblements

Alors que les autorités espagnoles ont déjà appelé à éviter les rassemblements de plus de 10 personnes, Salvador Illa a tenu également à mettre en garde plus particulièrement les jeunes contre les rassemblements en extérieur pour consommer de l'alcool.

Le ministre espagnol a ainsi indiqué avoir demandé à chaque région d'appliquer des sanctions contre les "botellones', rassemblements dans la rue, les parcs, les plages ou sur la voie publique pour consommer de l'alcool. "Que ça soit clair, il est interdit de boire dans la rue !", a-t-il affirmé...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.