Coronavirus : l'Etat accorde 600 millions d'euros aux régions

Coronavirus : l'Etat accorde 600 millions d'euros aux régions©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 30 juillet 2020 à 17h11

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé débloquer cette somme pour permettre aux régions de préserver leurs capacités d'investissement...

600 millions d'euros... C'est le montant de l'enveloppe annoncée ce jeudi par le Premier ministre Jean Castex, à destination des régions affaiblies par la crise du Covid-19. Elle doit leur permettre de préserver leurs capacités d'investissement et amorcer la relance économique après la crise sanitaire...

"Plus de proximité, c'est plus d'efficacité. Face à la crise nous aurons besoin de régions solides, puissantes, et qui agissent avec l'Etat dans le même sens. Nous signons aujourd'hui avec les régions de France un accord de méthode, en confiance et en responsabilité", a-t-il ainsi affirmé sur son compte Twitter.

"Cet accord global passé avec l'Etat permettra aux régions de France d'investir dans les petits et les grands projets de nos territoires. Education, santé, transports, entreprises, formation et emploi : tous les Français en bénéficieront de façon concrète", a de son côté souligné le président de l'Association des régions de France (ARF) Renaud Muselier.

L'impact de la crise sur les régions évalué à 1,2 milliard d'euros

"En 15 jours nous avons débloqué une situation qui a perduré pendant près de 3 ans", a expliqué le président de l'ARF, qui a tenu à remercier Jean Castex "pour son écoute et son efficacité". Si Renaud Muselier évalue à 1,2 milliard d'euros l'impact de la crise sur les finances des régions, il estime que ce chèque de 600 millions d'euros en crédit d'investissement restait "une très bonne décision".

Cet accord devrait par ailleurs apaiser les relations jusqu'ici tendues entre l'exécutif et les régions. Ces dernières, avaient, pour rappel, claqué la porte d'une réunion fin mai avec le gouvernement. Elles s'estimaient alors "exclues" d'un plan d'urgence d'un montant de 4,5 milliards d'euros, principalement destinés aux communes et aux départements...

Compenser les régions sur les baisses d'impôts de production

Par ailleurs, le gouvernement a promis de compenser intégralement la baisse annoncée des impôts de production, perçus en grande majorité par les régions (7 à 10 milliards d'euros), notamment via la cotisation sur la valeur ajoutée (CVAE). Les régions se verront alors affecter une fraction équivalente de la TVA.

En contrepartie, les régions devront investir massivement dans la relance, jusqu'à 20 milliards d'euros. Cela se fera dans le cadre des contrats de plan Etat-Région qui est en cours de préparation pour la période 2021-2027 et qui doivent permettre la mise en oeuvre de projets structurants (mobilité, numérique, emploi...). Il a été aussi demandé aux régions d'alimenter un "fonds de sauvegarde" mobilisable en cas de nouvelle crise et d'améliorer les mécanismes de péréquation entre régions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.