Coronavirus : l'extension des terrasses à Paris prolongée jusqu'en juin 2021

Coronavirus : l'extension des terrasses à Paris prolongée jusqu'en juin 2021©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 28 août 2020 à 11h03

"Les cafés et les restaurants, à Paris comme ailleurs, c'est l'âme de notre vie quotidienne et nous sommes déterminés à les aider", a assuré le premier adjoint à la maire de Paris Emmanuel Grégoire.

Les "coronaterrasses" vont rester en place un peu plus longtemps que prévu... La mairie de Paris a confirmé jeudi que les terrasses éphémères des bars et restaurants, installées sur les trottoirs et places de parking, seront prolongées jusqu'au 30 juin 2021. Pour rappel, cette mesure avait été prise pour soutenir les brasseurs et restaurateurs impactés par la crise du Covid-19.

"Compte tenu de l'ampleur de la crise qui frappe le secteur et de la situation épidémique actuelle, la Maire de Paris a pris la décision de prolonger l'extension gratuite des terrasses pour les cafés, bars et restaurants jusqu'en juin 2021", a indiqué le premier adjoint (PS) à la maire de Paris.

"La maire a fait connaître cette annonce aux professionnels et aux syndicats représentants toutes les activités d'hôtellerie, les restaurants et les cafés qui sont concernés par ces autorisations de terrasses", a également précisé Emmanuel Grégoire sur 'BFMTV'.

"Un franc succès"

"C'est une bouée pour les professionnels, qui va non pas leur faire gagner de l'argent, mais qui pour beaucoup peut leur sauver la vie. Les cafés et les restaurants, à Paris comme ailleurs, c'est l'âme de notre vie quotidienne et nous sommes déterminés à les aider", a assuré le premier adjoint à la maire de Paris.

Il estimé également que "l'expérience menée cet été s'est révélée un franc succès, tant du point de vue des restaurateurs qui ont pu amortir le choc, que du point de vue des Parisiennes et Parisiens, qui ont pu investir de nouveaux espaces autrefois dévolus aux voitures individuelles".

Des contreparties

L'extension des terrasses jusqu'en juin 2021 ne se fera toutefois pas "sans contreparties". Pour assurer le succès de ce dispositif sur le long terme, Emmanuel Grégoire précise que les terrasses devront fermer à 22 heures. Il évoque également "une exigence extrêmement forte pour que l'activité de ces établissements ne se fassent pas au détriment de la qualité de vie des riverains".

En effet, les établissements devront garantir propreté et tranquillité, l'amende pour nuisance sera portée de 68 euros à 138 euros et les opérations de contrôle seront renforcées. Selon 'Le Parisien', ils étaient sont 8.000 cafetiers à Paris à avoir bénéficié de ces extensions exceptionnelles, désormais reconduites. Par ailleurs, pour cet hiver, la Ville avait également déjà indiqué que les terrasses chauffées ne sont pas autorisées...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.