Coronavirus : l'Inde passe le cap des 300.000 morts

Coronavirus : l'Inde passe le cap des 300.000 morts
photo à Mumbai, avril 2021

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 24 mai 2021 à 14h22

C'est le troisième pays à franchir cette barre symbolique, après les Etats-Unis et le Brésil.

C'est le troisième pays à franchir cette barre symbolique, après les Etats-Unis et le Brésil.

Le bilan en Inde de l'épidémie due au nouveau coronavirus a dépassé le seuil des 300.000 morts... C'est le troisième pays à franchir cette barre symbolique, après les Etats-Unis et le Brésil. La situation demeure explosive, dans pays ce pays de 1,35 milliard d'habitants, qui fait face à une pénurie de réserves en oxygène, d'équipements médicaux et de personnel hospitalier dans un contexte de flambée épidémique.

Selon les données officielles du ministère de la Santé, 303.720 décès ont été enregistrés dont 50.000 en un peu moins de deux semaines. Le nombre cumulé de contaminations reste haut perché et a dépassé les 26,7 millions.

Flambée des cas

La flambée des cas de coronavirus s'essouffle un peu dans des villes telles que New Delhi et Mumbai, mais continue de faire de gros dégâts dans les zones rurales. Le nombre moyen de décès et de cas a diminué au cours des dernières semaines, mais les chiffres restent élevés, puisque 222.315 nouvelles infections ont été signalées lundi.

La campagne de vaccinations a également ralenti récemment et de nombreux États indiens disent ne pas avoir suffisamment de doses. L'Inde a complètement vacciné environ 41,6 millions de personnes - seulement 3,8% de sa population - bien que le pays soit le plus grand producteur mondial de vaccins.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.