Coronavirus : la France franchit le seuil des 100.000 décès

Coronavirus : la France franchit le seuil des 100.000 décès
médecine hôpital

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 15 avril 2021 à 18h21

Selon le dernier bilan publié par le ministère de la Santé, 100.077 décès imputés au COVID-19 ont été recensés en France depuis le début de l'épidémie.

Selon le dernier bilan publié par le ministère de la Santé, 100.077 décès imputés au COVID-19 ont été recensés en France depuis le début de l'épidémie.

La France, soumise depuis plusieurs semaines à de nouvelles restrictions visant à endiguer la troisième vague de l'épidémie de COVID-19, a franchi jeudi le seuil symbolique des 100.000 morts. Selon le dernier bilan publié par le ministère de la Santé, 100.077 décès imputés au COVID-19 ont été recensés en France depuis le début de l'épidémie.

Au cours des dernières 24 heures, 300 personnes de plus sont mortes, un bilan qui correspond à peu près à la mortalité quotidienne moyenne depuis le début de l'année.

La France est le huitième pays du monde - et le troisième en Europe - à franchir le cap des 100.000 décès - après l'Italie, les États-Unis, le Brésil, le Mexique, l'Inde, la Russie et le Royaume-Uni, d'après les chiffres officiels, dont la fiabilité est variable selon les pays.

Moins que l'Italie et le Royaume-Uni

Selon les données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la France affiche à ce stade un taux de mortalité imputée au COVID-19 de 151 décès pour 100.000 habitants, soit moins que l'Italie (192) ou le Royaume-Uni (187), mais bien plus que l'Allemagne (95).

La France avait opté pour la stratégie dite du "zéro virus" avec un confinement strict face à la première vague épidémique au printemps dernier.

A fin mai, deux semaines après la fin de ce premier confinement, le bilan de l'épidémie s'élevait à un peu moins de 30.000 morts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.