Coronavirus : la hausse des cas est "exponentielle" en France

Coronavirus : la hausse des cas est "exponentielle" en France
vue des Champs elysées

Boursier.com, publié le vendredi 28 août 2020 à 15h13

Santé Publique France livre des chiffres alarmants sur les cas de contamination, à quelques jours de la rentrée des classes.

Les chiffres ne sont décidément pas bons... La France a recensé 6.111 cas supplémentaires de contamination au nouveau coronavirus en l'espace de 24 heures, un niveau dépassé seulement une fois depuis le début de l'épidémie, a annoncé jeudi Santé Publique France (SPF). Il s'agit du nombre le plus élevé depuis les 7.578 cas signalés le 30 mars, au paroxysme de la crise.

L'agence avait fait état mercredi de 5.429 cas en plus. Le total des contaminations en France s'établit désormais à 259.698. Le nombre d'hospitalisations liées à l'épidémie recule en revanche à 4.535, contre 4.600 mardi, et le nombre de cas graves en réanimation diminue aussi à 381 contre 410 deux jours auparavant.

Bond 58% de la transmission la semaine dernière

Dans un communiqué publié vendredi, Santé Publique France décrit une "progression exponentielle de la transmission du virus du SARS-COV-2", avec un bond (+58% la semaine dernière). Cette hausse est "plus rapide chez sujets jeunes adultes".

Parmi les autres données livrées par l'organisme public, figure une "augmentation du nombre de personnes avec des symptômes (+74%) représentant plus de la moitié des cas". Le taux de dépistage bondit (+32%). Par ailleurs, 14 départements affichent une incidence au-dessus du seuil de 50/100.000 habitants et dix sont désormais classés en niveau vulnérabilité élevé.

Santé Publique France évoque une poursuite de l'augmentation du nombre de clusters, mais aussi des nombres de signalements dans les Ehpad.

Le masque devient obligatoire

Une situation inquiétante selon l'organisme public, qui a poussé le gouvernement a serrer la vis. Après Marseille, c'est au tour de Paris et des départements limitrophes de la petite couronne de rendre le masque obligatoire partout depuis vendredi matin à 8 heures. La ville de Strasbourg doit suivre à partir de samedi de même que toutes les communes du Bas-Rhin comptant plus de 10.000 habitants. L'exécutif est d'autant plus sous pression à quelques jours de la rentrée des classes mardi prochain, et que les salariés se préparent à porter le masque au bureau à partir du 1er septembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.