Coronavirus : La Poste n'a pas été défaillante, se défend son PDG

Coronavirus : La Poste n'a pas été défaillante, se défend son PDG
courrier

Boursier.com, publié le mardi 05 mai 2020 à 10h05

La Poste a préféré ouvrir ses bureaux les plus importants depuis le début du confinement, ce qui a pu donner l'impression que les zones rurales étaient oubliées, admet Philippe Wahl.

Difficile pour les Français, un mois et demi après le début du confinement, d'avoir accès à un guichet de la Poste. Mais le retour à la normale s'amorce lui aussi, selon le PDG de l'entreprise. Philippe Wahl s'est engagé mardi à rouvrir la totalité de ses 7.700 bureaux présents sur le territoire français avant la fin mai. Face aux critiques, particulièrement nombreuses, il a nié toute défaillance dans le service public depuis le début de l'épidémie de coronavirus.

"La Poste n'a pas été défaillante et elle n'a pas disparu", a-t-il déclaré sur RTL mardi matin. "La preuve c'est que nous avons au mois d'avril distribué les prestations sociales à 1,5 million de personnes dans les bureaux de poste. Simplement pour réussir ce tour de force, nous avons donné la priorité aux bureaux les plus importants (...) ce qui a pu donner l'impression dans les zones rurales que nous n'étions pas ouverts", a-t-il expliqué.

Les bureaux les plus gros étaient ouverts

"Aujourd'hui, il y a 5.475 bureaux de poste qui sont ouverts sur 7.700, nous sommes en avance sur l'engagement pris vis-à-vis du gouvernement", a-t-il par ailleurs fait valoir. "Je prends un nouvel engagement, c'est que nos 7.700 bureaux de poste seront tous ouverts avant la fin du mois de mai".

Depuis le début de l'épidémie, la distribution du courrier et des colis a été fortement perturbée et drastiquement réduite, passant de six jours à trois jours par semaine, puis à quatre jours depuis le 21 avril, alimentant les critiques des usagers et des élus locaux.

Protéger les plus vulnérables

Le patron de La Poste s'est engagé à prendre en compte les personnes les plus vulnérables pendant le déconfinement. Elles pourront confier leurs lettres aux facteurs, qui se chargera de les posters pour elles - un syst-me sera également mis en place pour les colis. Concernant l'affranchissement, la société rappelle qu'il existe deux possibilités pour éviter de se déplacer : "Imprimer une étiquette depuis le site internet laposte.fr, ou payer directement au facteur par chèque ou en espèces avec l'appoint."

La Poste compte par ailleurs "rétablir une distribution des courriers et des colis 6 jours sur 7 de manière progressive à partir du 11 mai". Et alors que 87% des boites aux lettres de rues sont actuellement collectées, elles le seront à "100% à la fin du mois de mai".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.